Dans l'actualité récente

Genesis G90 2016 : le premium de Hyundai fait sa première

Voir le site Automoto

Genesis G90 2016
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2015-12-09T10:00:40.053Z, mis à jour 2015-12-09T15:42:42.288Z

Née Hyundai, Genesis ouvre l’ère de l’indépendance avec le premier modèle G90, une grande berline haut de gamme de 5,20 m lancée courant 2016.

Se détachant de la gamme Hyundai, la nouvelle génération de berline Genesis inaugure la marque éponyme pour chasser sur les terres des modèles premiums allemands.

L’anti-allemande

Nous l’avions vu en esquisses dès le mois de novembre, la Genesis G90 porte le thème « Athlétisme élégant » instauré par le designer Peter Schreyer. Sous cette appellation, la berline haut de gamme coréenne affiche cependant une silhouette très classique, d’apparence robuste, toutefois au faciès trop Audi avec sa calandre passive.

Par ses dimensions (5,20 mètres de long pour 1,90 m de large), la G90 joue clairement dans la catégorie des très grandes berlines de luxe, s’intercalant entre les versions courte et longue des rivales allemandes, les Mercedes-Benz Classe S, BMW Série 7 et Audi A8 (entre 5,10 et 5,25 m). Le coffre est communiqué à 484 litres, derrière les teutonnes offrant entre 515 et 530 litres de capacité.

Question équipement, la Genesis G90 compte sur les nombreux systèmes de sécurité et le confort pour appâter l’homme ou la femme d’affaires, avec un intérieur à vrais boiseries ou cuir Nappa, siège conducteur à 22 réglages, système audio Lexicon, climatisation tri-zone, freinage d’urgence automatique avec détection de piéton, alerte d’angle-mort, vue à 360 degrés via caméras retransmises sur l’écran 12,3 pouces, ou phares adaptatifs. Un système semi-autonome, combinant régulateur de vitesse et correction de trajectoire  avec lecture du marquage au sol, sera possible, mais en Corée seulement.

Genesis G90 2016

Poids lourd

Par contre, là où les A8 et Classe S arrivent à passer sous les 2 tonnes, voire sous les 1.800 kg pour la nouvelle Série 7, la Genesis affiche entre 2.420 et 2.595 kg sur la balance. Beau bébé ! Bien que les performances ne soient pas une priorité, le dynamisme sera très certainement en deçà des concurrentes malgré les suspensions multi-bras adaptatives et les essais réguliers sur le Nürburgring où est implanté Hyundai.

Trois moteurs seront disponibles au lancement sur la Genesis G90, uniquement essence et donc estampillés GDI. Le plus accessible sera le 3,8 litres V6 de 315 chevaux et 397 Nm, autorisant un 0-100 km/h en 6,9 secondes, suivi du 3,3 litres V6 turbo de 370 chevaux et 510 Nm abaissant ce chiffre à 6,2 secondes, et enfin le 5,0 litres V8 de 425 chevaux et 520 Nm au 0-100 km/h en 5,7 secondes.

Si tous les blocs sont doté de la boîte automatique double embrayage 8 rapports, on ignore avec quelle version ces accélérations sont associées, la G90 étant une propulsion en série (roues arrière motrices) et une 4 roues motrices en option. Aucune consommation n’est pour l’instant indiquée.

Genesis G90 2016

Lancement prévu en France ?

Bien qu’intéressante, l’offre coréenne Genesis G90 marque déjà un retard sur le papier face aux allemandes avec un poids 500 à 700 kg supérieur soit des performances et un comportement inférieurs, une absence de motorisation hybride ainsi que de diesel pour l’Europe ou des équipements remarquable comme la commande gestuelle chez la BMW Série 7.

Nommée EQ900 en Corée du Sud où elle sera lancée en priorité, la Genesis G90 traversera le Pacifique pour attaquer le marché américain, et se proposera en Chine, Russie et Moyen-Orient . Par contre, il est encore incertain qu’elle fasse le voyage en Europe à l'avenir, la Hyundai Genesis actuelle ayant tenté l’expérience en 2014 en France avec quelques rares exemplaires.

Par contre, 5 modèles Genesis seront lancés d'ici 2020, dont le remplaçant du coupé Genesis qui aurait plus sa place sur le marché hexagonal, bien que disparu du catalogue en 2013.

La Genesis G90 va devoir rivaliser avec la nouvelle BMW Série 7, ici à l'essai :