Genève 2009 : Maybach Zeppelin, ou l'apothéose du luxe

Voir le site Automoto

Maybach Zeppelin
Par Raphael SYLVESTRE|Ecrit pour TF1|2009-02-12T16:31:00.000Z, mis à jour 2009-02-13T09:00:00.000Z

Malgré un contexte économique particulièrement délicat, certains constructeurs spécialisés dans l'automobile de luxe ne se laissent pas démonter. Pour preuve, cette Maybach retravaillée: la Zeppelin.

De nouvelles petites touches de luxe

Extérieurement, les modifications demeurent discrètes. La silhouette un peu lourde, s’inscrivant dans le langage formel des grosses berlines à l’Etoile, repose désormais sur d’exclusives jantes de 20 pouces, tandis que de petites touches spécifiques ponctuent un ensemble déjà un peu chargé. Canule d’échappement et clignotants redessinés, rétroviseurs plus profilés et logo Zeppelin assurent ainsi l’exclusivité du carrosse.

Dans l’habitacle, les aménagements sont un peu plus perceptibles. La sellerie crème en cuir pleine fleur, les flûtes à champagne en argent et la moquette en peau d’agneau rivalisent d’efforts pour constituer un boudoir intimiste et feutré.

Les entrailles de ce confortable vaisseau routier accueillent le V12 biturbo des modèles 57S et 62S, porté à 640 chevaux. Son couple impressionnant, qui avoisine 1000 Nm, devrait venir sans peine à bout de la masse colossale du salon roulant.

Affichée à un tarif de 406 000 euros en version courte 52 et de 473200 euros pour la version longue 62, cette berline d’exception sera commercialisée dès septembre 2009.


en savoir plus : Salon - Genève