Dans l'actualité récente

Genève 2009 : Les plus belles carrosseries

Voir le site Automoto

Genève 2009 : suite du défilé
Par Julien LECORNU|Ecrit pour TF1|2009-03-04T17:43:00.000Z, mis à jour 2009-03-04T17:43:00.000Z

Voici une liste de modèles à suivre de très près. Nous détaillerons bien évidement toutes ces stars tout au long de ce Salon de Genève.

Pagani Zonda R : la Ferrari FXX dans le viseur

Pagani présente à Genève une version diabolique de son emblématique Zonda : la Zonda R. Attention les yeux et le cœur. La sportive réservée uniquement pour un usage sur circuit embarque le bouillonnant V12 Mercedes dont Pagani extrait après de minutieux 750 chevaux. La valeur du couple n'a d'égale que cette débauche de puissance avec 710 Nm à 7 500 tr/min. Le moteur, associé à une boîte séquentielle à 6 rapports à commandes au volant, offre ainsi des performances hallucinantes.

L'exercice du 0 à 100 km/h demande 2,7 secondes pour une vitesse de pointe de 350 km/h. Avec un poids de 1 070 kilogrammes, la Zonda R affiche tout simplement un ratio poids/puissance de 1,43 ch/kg. Prix du joujou : près de un million et demi d'euros.

Pagani Zonda R


Infiniti Essence

La surprise réservée par Infiniti est de taille. Un coup de maître même quand on découvre ce concept hybride futuriste aux lignes aussi élégantes que racées. Sous cette merveille de carrosserie, que mettent en avant davantage encore une calandre imposante ou des optiques profilés, se cache un moteur V6 3.7 l double turbo associé à un moteur électrique pour une puissance combinée de 600 chevaux.

Ce coupé sportif deux places représente magistralement la philosophie mise en avant par Infiniti à travers le slogan "Dynamic Adeyaka" que l'on pourrait traduire par dynamique raffinée. Un raffinement qui pousse même jusqu'à accueillir des bagages sur mesure Vuitton dans le coffre. L'Essence préfigure-t-il un hypothétique modèle de série ? Le rêve est permis.

Infiniti Essence


Ford Iosis Max Concept

Annonciateur du successeur du monospace compact C-Max, le Ford Iosis Max Concept confirme les directions prises par le Kinetic Design cher à l'ovale bleu.

La silhouette musclée, l'incoutournable calandre trapezoïdale et les feux effilés sont évidemment au rendez-vous, et constituent un cocktail agréable à l'oeil bien que relativement convenu. Le faux air de coupé monocorps évoque un peu le concept Citroën Xanae de 1994.

Outre une cinématique très particulière des ouvrants, qui devrait rester à l'état de concept, cet intéressant monocorps à la livrée jaune recèle un tout nouveau moteur essence 1.6L EcoBoost downsizé de 180 chevaux, qui revendique une sobriété en hausse de 20% à puissance équivalente.

Ford Iosis

Nissan 370Z, le coupé sportif japonais s'encanaille

Remplaçant du 350Z, le coupé 370Z effectue au salon de Genève sa première apparition sur le sol européen. Si le nouveau 370Z perd en gabarit par rapport à son devancier (moins sept centimètres en longueur et moins dix centimètres d'empattement), il gagne en revanche en puissance moteur. Doté du V6 3.7 l de 331 chevaux, le 370Z prend 25 chevaux vis à vis du moteur 3.5 l actuellement sous le capot du 350Z. Il est également proposé avec deux nouvelles transmissions. Au choix pour le futur client la boîte automatique 7 rapports avec palettes au volant ou la boîte mécanique 6 vitesses. Commercialisation à partir de juillet 2009.

Nissan 370Z


Toyota Prius III: Passage de flambeau

Troisième mouture de la fameuse berline hybride du géant Toyota, la nouvelle Prius conserve dans les grandes lignes son dessin si particulier, qui lui octroie un Cx record de 0,25. Bien que les batteries privilégient la technologie nickel à la technologie lithium-ions plus onéreuse, les performances énergétiques de la voiture méritent des éloges. En effet, avec une consommation de 3,9L/100 (89g C02/km), seule la Smart diesel fait mieux. Commercialisée en Europe à la rentrée prochaine, la Prius III présentera comme autre particularité un toit transparent garni de cellules photovoltaïques.

Toyota Prius III


Mazda 3 MPS: Explosive !

Traditionnellement porté sur le dynamisme, le constructeur d'Hiroshima présente au Palexpo la déclinaison MPS de sa berline 3. Cette compacte roule des mécaniques avec un look des plus expansifs, avec sa large entrée d'air fendant le capot, son généreux spoiler et ses pneumatiques extra-larges. Cette locomotive de la gamme, aux qualités routières sublimées par un chassis encore plus affuté, reprend le bloc 2.3L de 260 chevaux de la version actuelle. Si la puissance demeure transmise au seul train avant, les optimisations devraient toutefois réduire légérement la consommation...

Mazda3 MPS
en savoir plus : Salon - Genève