Gogoro Smartscooter : le scooter électrique du futur ?

Voir le site Automoto

Gogoro Smartscooter
Par Guillaume HENAULT-MOREL|Ecrit pour TF1|2015-01-18T15:01:00.000Z, mis à jour 2015-01-18T20:40:58.000Z

Un nom plutôt drôle mais une réelle innovation dans le domaine des transports. Présenté lors du CES de Las Vegas, le Gogoro Smartscooter a pour objectif de réduire les émissions de CO2 ainsi que de rendre les deux roues connectés pour faciliter la vie de leurs conducteurs. Loin d'être un pari fou, une production est à l'étude.

Rendre les véhicules plus écologiques, une ambition aujourd'hui présente chez de nombreux constructeurs. Si la voiture hybride ou électrique commence à prendre des parts de marché, le secteur des deux roues est également en mutation. Le scooter électrique est déjà présent depuis de nombreuses années, en Chine notamment. Mais à l'occasion du plus grand rendez-vous annuel des nouvelles technologies à las Vegas, la société Gogoro a présenté son scooter intelligent.

Une révolution dans le chargement
Les réfractaires de la voiture électrique avancent fréquemment l'inconvénient de l'autonomie à bord. L'installation progressive de bornes en France a pour objectif de réduire ces difficultés mais il restera toujours le temps d'attente pour que la batterie se recharge. Avec le procédé utilisé pour le Smartscooter, tout devient plus simple. Le scooter dispose de deux batteries, identiques à celles de la Tesla S, berline haut de gamme, qui peuvent s'enlever facilement. La société sud-coréenne, à l'origine de l'idée, souhaiterait implanter des stations services (chargeurs géants) au sein desquelles, les utilisateurs pourraient remplacer leurs batteries. Ainsi, le plein « électrique » se ferait facilement.

Objet connecté
D'un design assez recherché, ce scooter bénéficie également d'une trentaine de capteurs disposés sur le véhicule. Leur objectif ? Adapter les performances du scooter en lien avec l'énergie restante. Le scooter pourrait également être relié avec un système d'exploitation sur smartphone pour assurer une ambiance musicale ou régler l'intensité des phares. Autant de fonctionnalités qui peuvent paraître éloignées du confort de route mais qui devraient avoir leur importance dans les prochaines années.

Des performances mais pas encore de prix
Côté chiffres, le créateur du scooter annonce une vitesse maximum de 95 km/h et un passage de 0 à 30 km/h autour de 4 secondes ce qui n'en fait pas un véhicule lent. Seule inconnue et non des moindres, le prix de ce véhicule et de l'abonnement qu'il faudrait pour bénéficier du service de recharge de batteries.

Des précisions pourraient être apportées au courant de l'année 2015 puisque l'entreprise, qui a déjà reçu 50 millions de dollars d'aide depuis sa création, espère aujourd'hui le double pour lancer son déploiement. Une somme importante mais pas irréaliste tant ce véhicule a vocation à changer les modes de transport.