La "Google Car" pourra rouler librement en Californie cet été

Voir le site Automoto

Automoto - La voiture autonome de Google autorisée sur les routes de Californie
Par Xavier BEAL|Ecrit pour TF1|2015-05-18T15:40:00.000Z, mis à jour 2015-05-20T16:19:52.000Z

Google a annoncé la semaine dernière que sa Google Car, sa voiture autonome, était autorisée à circuler sur les routes publiques de la Californie, aux Etats-Unis d'Amérique. Mais la Google Car ne devrait pas être vendue avant 2020...

La Google Car vient tout juste de recevoir son autorisation de rouler sur les routes publiques de la Californie. C'est Chris Urmson, le directeur du projet automobile de Google, qui en a fait l'annonce. Grâce à son radar et sa technologie intégrée, cette voiture n'a pas besoin d'un conducteur pour effectuer un trajet. La Google Car peut atteindre une vitesse maximale de 40 km/h et bénéficie d'une autonomie de 130 km. Le hic, c'est que la Google Car ne devrait pas être vendue avant 2020...

La Californie franchit le pas
Le 19 mai 2014, la Californie avait autorisé la circulation des véhicules autonomes pour des essais. Et la Google Car a passé le test avec brio puisqu'elle a reçu son aval pour circuler. Rappelons qu'en six ans d'essais, la Google Car n'a connu que 11 accidents mineurs, sans jamais être mise en cause.

Pour la Californie, l'autorisation donnée à la Google Car n'est pas anodine. L'état le plus peuplé des Etats-Unis est très préoccupé par l'environnement. En 2007, à elle seule, la Californie était le douzième plus gros pollueur de la planète. Et le smog envahit régulièrement les rues de Los Angeles. C'est ainsi que de nombreuses villes de Californie, comme San Francisco, ont subventionné la location de véhicules hybrides aux touristes. Quant à la Google Car, voiture citadine 100% électrique, elle apparaît comme une nouvelle alternative.

La Google Car en vente en 2020
Mais la Google Car ne devrait pas encore rouler sur les routes de Californie malgré son autorisation. Car si le projet de la Google Car est né en 2010, la commercialisation des véhicules ne devrait pas se faire avant 2020 comme l'avait révélé Chris Urmson en janvier dernier lors d'une interview à nos confrères de Reuters.