Dans l'actualité récente

GP2 : le Français Pierre Gasly sacré champion 2016 !

Voir le site Automoto

Pierre Gasly (Prema Powerteam) - GP2 Abu Dhabi 2016
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2016-11-27T11:28:45.796Z, mis à jour 2016-11-27T12:06:49.167Z

Confortablement installé en tête du championnat, le pilote français (Prema Powerteam) a assuré une 8e place lors de l'ultime course de la saison remportée par Alex Lynn (Dams) à Abu Dhabi.

En remportant la course principale tout en signant la pole position la veille et le meilleur tour en course, Pierre Gasly (Prema Powerteam) avait frappé un grand coup sur la tête de son coéquipier et rival pour le titre, Antonio Giovinazzi. Lors de la course sprint, le Français n'avait plus qu'à assurer, fort d'un matelas d'un matelas de 12 points d'avance. Et c'est ce qu'il a fait à la perfection.

Archives : ces Français du GP2 qui visaient la F1 il y a dix ans (Automoto - 2006)


Une procession

On ne va pas se mentir : la course n°2, remportée par Alex Lynn (Dams), n'a pas été la même que la spectaculaire course n°1 de la veille. Le départ ? Une formalité pour la plupart des pilotes, sauf pour Giovinazzi, qui a raté son envol et a dégringolé au 6e rang, soit deux places de plus que Gasly, le natif de Rouen assurant vraiment sa place dans le top 8 avec le système de grille de départ inversée. Seul un contact entre le pilote italien et son poursuivant, Artem Markelov (Russian Time) viendra pimenter cette dernière épreuve de la saison. Sans conséquence fâcheuse pour les deux pilotes, heureusement.


Gasly dans l'histoire

Avec ce sacre mérité compte tenu de ses résultats (cinq pole positions, neuf podiums et quatre victoires), Gasly succède ainsi à Stoffel Vandoorne, couronné l'année dernière en GP2 et qui aura une place en Formule 1 l'année prochaine chez McLaren. Une discipline dans laquelle le Français ne devrait pas courir en 2017, les baquets Red Bull et Toro Rosso étant verrouillés. En tout cas, le Rouennais ne restera pas dans sa catégorie dans les mois à venir. « Ca n'aurait pas de sens », a-t-il déclaré en novembre auprès de nos confrères de Paris Normandie. « Sur le papier, ce n'est pas la meilleure option. Avec Helmut (Marko), on regarde quelles sont les possibilités pour me permettre de rouler. Ce pourrait être l'Indy ou la LMP1 mais la Superformula au Japon pourrait être un bon challenge ».


Reste à savoir se que fera le deuxième plus jeune championnat de l'histoire du GP2 (20 ans, 9 mois et 20 jours), le record étant toujours détenu par Nico Rosberg (tiens, tiens... avec 20 ans, 2 mois et 2 jours).

Insolite : Nico Rosberg cède à la mode du selfie… en pilotant