Dans l'actualité récente

GP2 – GP d’Espagne 2016 : énorme crash de Giovinazzi, Pierre Gasly en tête du championnat

Voir le site Automoto

Accident - GP2 Barcelone 2016
Par Lucas VINOIS|Ecrit pour TF1|2016-05-17T09:22:00.187Z, mis à jour 2016-05-17T17:29:12.382Z

La première épreuve de la saison 2016 des GP2 Series a accouché d’un accident extrêmement spectaculaire, tandis que le Français Pierre Gasly (Prema) prend les commandes du championnat à l’issue des deux courses.

La course sprint du premier meeting de la saison 2016 de GP2  était plutôt calme, quand tout à coup...


Un pilotage à l’extrême limite 

Au vingt-et-unième des vingt-six tours à couvrir, Antonio Giovinazzi tente une manœuvre de dépassement sur Sean Gelael. En changeant de trajectoire au dernier moment, le pilote indonésien provoque l’accrochage. La monoplace de l’italien – pensionnaire de la nouvelle écurie Prema Powerteam - décolle et termine sa course dans le mur de pneus, après avoir harponné en chemin le Français Arthur Pic - en difficulté lors de ce week-end de reprise.

Le festival du Cannois 

Si la course de Formule 1 a donné à voir un spectacle retentissant, les deux courses de GP2 n’ont pas été en reste. Les Français se sont illustrés, et de la plus belle des manières. Norman Nato (Racing Engineering)  a remporté la course 1, devant le Canadien Nicholas Latifi (DAMS), et le protégé de Red Bull, Pierre Gasly (Prema). Le pilote d’origine cannoise a profité de la fin d’une neutralisation par la voiture de sécurité pour surprendre son compatriote, Pierre Gasly, qui menait la course grâce à sa pole position acquise la veille. En fin de course, Nicholas Latifi a profité d’une meilleure gestion de ses pneumatiques pour, à son tour, dépasser le transfuge de DAMS. De son côté, le troisième français, Arthur Pic (Rapax), a pris la treizième place.


Alex Lynn, maîtrise totale 

Au jeu de la grille inversée, le Britannique Alex Lynn (DAMS) s’en est le mieux sorti. Le pilote réserve de l’écurie Williams F1 Team s’est débarrassé, d’abord de Jordan King (Racing Engineering), puis de celui qui s’élançait en pole position, l’Italien Raffaele Marciello (Russian Time). Il s’offre donc sa troisième victoire en GP2, devant Pierre Gasly, et son compatriote britannique, Jordan King. Norman Nato s’est montré moins à son aise lors de cette course sprint. Il termine à une anonyme seizième place. Victime collatérale du crash de Giovinazzi, Arthur Pic s’est vu contraint à l’abandon.


Pierre Gasly, régularité récompensée 

Avec ses deux podiums – une troisième et une deuxième place – Pierre Gasly assume, dès la première course, son statut de favori pour cette saison 2016 des GP2 Series. Il occupe la première place du championnat, avec 33 points, devant un autre Français, Norman Nato, crédité de 27 unités. Alex Lynn est troisième avec 23 points. Aux trois premières places des deux courses d’ouvertures de cette nouvelle saison de GP2 – la douzième du nom – trois teams différents. Prema, Racing Engineering, et Dams. Un triptyque pour une saison folle ? 

Le GP2 reprendra du service très prochainement. Les 27 et 28 mai, les monoplaces paraderont à des vitesses folles entre les rails de la Principauté de Monaco.