Dans l'actualité récente

GP2 : Louis Delétraz débarque en 2017

Voir le site Automoto

news3b
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2016-12-17T14:49:34.303Z, mis à jour 2016-12-17T14:49:35.403Z

Vice-champion de Formule V8 3.5, Louis Delétraz, proche de Romain Grosjean, pilotera en GP2 la saison prochaine.

Louis Delétraz, jeune pilote suisse membre de la Renault Sport Academy et "poulain" de Romain Grosjean, va continuer son accession dans les sports mécaniques en rejoignant le championnat GP2 la saison prochaine.



« C’est en GP2 que je veux être en 2017 »

« C’est en GP2 que je veux être en 2017, suite à ma belle saison en Formule V8 3.5, c'est l'étape naturelle pour ma carrière » explique Louis Delétraz, vice-champion du monde de Formule V8 3.5 en 2016 (il s’est battu jusqu’au bout contre Tom Dillmann). Et son rêve va bel et bien devenir réalité puisqu’il pilotera pour l’écurie Racing Engineering la saison prochaine, dans l’antichambre de la Formule 1. Il y fera équipe avec Gustav Malja, son compatriote suisse. Il y a quelques semaines, à Abu Dhabi, Louis Delétraz avait effectué trois jours d’essais au sein du team espagnol : ils ont visiblement été concluants. « Pour moi, il n'y a pas de meilleure option et je suis très content de ce choix » confie le futur rookie GP2.

« Il s'adaptera rapidement au championnat »

Alfonso de Orléans-Borbón, président de Racing Engineering, ne tarit pas d’éloges sur Louis Delétraz et nourrit de grandes ambitions pour 2017, « Nous suivons la progression de Louis depuis ses premières années en karting et sommes convaincus que même si 2017 sera sa première saison en GP2, il s'adaptera rapidement au championnat. Nous avons évalué Louis sur notre simulateur pour la première fois en 2015 et avons été en contact étroit avec lui durant la saison 2016 pour suivre ses progrès de pilote. » Louis Delétraz sera tout de même propulsé dans une écurie qui joue les premières places. Elle a par exemple offert un titre à Giorgio Pantano (2008) et à Fabio Leimer (2013). Le Suisse voudra certainement suivre leurs traces.

Son objectif ? La F1

Quand on participe au championnat GP2 à seulement 19 ans, on a envie d’aller encore plus loin et de gravir le dernier échelon menant à la Formule 1, la catégorie reine. « Arriver en F1 est mon premier objectif » révèle en toute franchise Louis Delétraz. Mais avant de défier Lewis Hamilton, Fernando Alonso ou encore Sebastian Vettel, il devra emmagasiner un maximum d’expérience, « En tant que rookie, j'aurai beaucoup à apprendre la saison prochaine. Nous savons tous que le plus difficile en GP2, c'est d'apprendre les pneus Pirelli, donc c'est très important d'avoir une bonne équipe derrière soi pour aider le pilote et bien travailler ensemble. » Entre de bonnes mains, il a les atouts pour briller.