Dans l'actualité récente

GP2 Monaco 2016 : Markelov et Matsushita vainqueurs, Nato leader du championnat

Voir le site Automoto

GP2 Markelov Monaco 2016
Par Lucas VINOIS|Ecrit pour TF1|2016-05-31T08:59:10.872Z, mis à jour 2016-05-31T08:59:15.427Z

Les deux courses de GP2 en Principauté ont couronné deux vainqueurs différents. A l’issue de la seconde manche de cette saison 2016, changement de leader au championnat, mais il est toujours Français.

Une fois de plus, Monaco a donné à voir un spectacle singulier : dépassements osés, accrochages répétés ou encore folle remontée.


Markelov, du fond de grille au sommet

Parti en quinzième position sur la grille de départ, le pilote russe (RUSSIAN TIME) est parvenu à s’imposer au gré d’une folle chevauchée. Pourtant, c’est Norman Nato (Racing Engineering)  qui semblait le mieux positionné pour glaner la victoire lors de la première course de cette étape monégasque. Auteur d’un meilleur envol que le poleman – Serguey Sirotkin (ART Grand Prix) – il s’est positionné en tête avant le premier virage de Sainte-Dévote. 

Le pilote de l’écurie espagnole n’a ensuite plus lâché la première place jusqu’à son passage par les stands. Reparti derrière Artem Markelov, qui a considérablement retardé son arrêt, et profité d’une des interventions de la voiture de sécurité virtuelle pour opérer son changement de pneumatiques, le Français n’a pu que s’incliner. Il termine à la deuxième place. Oliver Rowland (MP Motorsport) complète le podium.

Après s’être élancé depuis la voie des stands suite à une pénalité, Pierre Gasly (Prema Racing) termine à une anonyme quinzième place. Arthur Pic (Rapax) échoue quant à lui à la porte des points, en onzième position.


Matsushita débloque le compteur d’ART Grand Prix

En vertu du principe de la grille inversée, le pilote japonais Nobuharu Matsushita s’élançait en pole position pour la seconde course du week-end. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il a fait fructifier cet avantage. Inquiété à l’extinction des feux par Marvin Kirchhöfer (Carlin), le pensionnaire d’ART Grand Prix a ensuite mené la course de bout en bout. Il s’impose avec plus de dix secondes d’avance devant l’Allemand Marvin Kirchhöfer, et l’Italien Raffaele Marciello (RUSSIAN TIME).


Norman Nato a pris la sixième place tandis qu’Arthur Pic termine neuvième. Pierre Gasly  conclut un week-end difficile en Principauté avec une treizième place, bien loin de son niveau intrinsèque.

Nato, nouveau leader du championnat

Après deux manches, Norman Nato occupe – d’une courte tête – la première place du classement. Il  devance d’un petit point Artem Markelov (49 et 48 points). Lynn occupe la troisième place avec 41 unités, huit de plus que Pierre Galsy (33 points).


La prochaine manche aura lieu dans la capitale azerbaïdjanaise, à Bakou, les 18 et 19 juin.