Gran Turismo Sport : la référence du jeu de simulation est de retour !

Voir le site Automoto

Gran Turismo Sport 17 1021x580 (1)
Par Florent REYNE|Ecrit pour TF1|2016-05-23T09:30:54.822Z, mis à jour 2016-05-23T09:30:54.822Z

A l’occasion du « Gran Turismo Sport Unveiling Event » à Londres, Gran Turismo Sport s’est révélé dans une vidéo d’un peu moins de quatre minutes. Le jeu vidéo dévoile également ses circuits, ses bolides et sa date de sortie.

Gran Turismo Sport sera disponible à partir du 16 novembre 2016 sur Playstation 4. 


Nouveaux circuits et nouveaux bolides ! 

De nouveaux circuits font leur entrée dans Gran Turismo et viennent rejoindre le fameux Nürburgring Nordschleife. Le premier nouveau venu est le légendaire « Tokyo Expressway », un tracé qui navigue entre les grattes-ciel de la capitale nippone. Le demi-mile ovale surnommé « Northern Isle Speedway », très apprécié outre-Atlantique fait également son entrée dans le jeu. 


D’autres encore intègre le célèbre jeu de simulation, tel que le Brands Hatch, un circuit du Kent, au Royaume-Uni, était jadis parcouru par des F1 ou encore le Willow Springs Raceway : un circuit américain, riche de plus de 60 ans d'histoire. Au total Gran Turismo offre 19 lieux pour 27 tracés. 


Du coté des bolides aux centaines de chevaux, GT n’a pas lésiné. Sport s’offre LaFerrari, la Mazda Roadster SC, Mercedes-Benz Mercedes-AMG GT S ou encore la Ford Mustang GT Premium Fastback. En prime, comme à son habitude, la collaboration mise en place avec les fabricants du monde entier a débouché sur des concepts Gran Turismo originaux. Les modèles Vision Gran Turismo ont déjà été annoncés par des compagnies telles que Bugatti, Peugeot et Volkswagen. 


Une dérive vers l’arcade

Selon les premiers essais, Gran Turismo Sport s’offrirait un virage à 180 degrés. Loin de son homologue Forza Motorpsort, la nouvelle version de GT serait plus permissive qu’auparavant, nettement moins axé simulation. Faire des écarts dans le gazon n’est plus un problème, les contacts avec les adversaires n'ont aucun impact et la gestion des dégâts est inexistante. 

Par exemple, il est facile de faire le tour du Nordschleife en moins de 7 minutes, là où les autres jeux de simulation réclamaient des heures d’entrainement avant de réaliser un tour avec facilité.