Grand Format : Honda NSX, le retour du mythe

Voir le site Automoto

Grand Format : Honda NSX 2016, la puissance de l'hybride
Par Xavier BEAL|Ecrit pour TF1|2016-09-11T14:33:19.264Z, mis à jour 2016-09-11T14:33:20.901Z

Vingt-cinq ans après son apparition, la Honda NSX se voit enfin doter d'une deuxième et nouvelle génération. Objectif ? Se faire une place parmi les Supercars.

Après Ayrton Senna, place à Fernando Alonso

Apparue au salon de Chicago en 1989, la Honda NSX est un mythe dans l'histoire automobile. Sa création a été supervisée par Ayrton Senna lui-même, lorsqu'il pilotait pour McLaren-Honda. Gagnant le surnom de Ferrari japonaise, ce modèle fut un véritable succès et sa production s'arrêta fin 2005, avec un total de 18 896 exemplaires produits.

Aujourd'hui, pour la deuxième génération, Honda a choisi un nouvel ambassadeur de choix : après Ayrton Senna, place à Fernando Alonso. Le pilote McLaren-Honda a ainsi étrenné le bolide sur le circuit d'Estoril au Portugal. Et il est séduit par la nouvelle NSX : « Si tu vas sur un circuit avec cette voiture, tu peux faire choses que tu ne pourras jamais faire avec d'autres modèles : chercher le dernière dixième, freiner au dernier moment, c'est la précision absolue. »

Fernando ALonso à bord de la Honda NSX

Avec 4,33 m de long, la NSX sera la plus compacte des supercars. Et contrairement à la première génération, son design joue la carte de la discrétion avec des lignes tendues. Sa face avant avec une calandre ramassée évoque l'Audi R8 et sur le côté, des énormes prises d'air pour refroidir le moteur placé en position centrale arrière. 

Les performance d'une Supercar, le confort d'une GT

Sous le capot, la Honda NSX est dotée d'un moteur V6 biturbo épaulé par trois moteurs électriques pour un total de 580 chevaux. Elle propose quatre modes de conduite : un mode « éco », idéal pour rouler en ville, et trois modes sportifs : « sport », « sport+ » et « track » qui est adapté aux circuits comme son nom l'indique. 

Notre pilote-essayeur, Anthony Beltoise, a d'ailleurs pu tester le bolide sur le circuit d'Estoril. Il constate que le véhicule a le même confort qu'une GT et une bonne visibilité, ce qui est un excellent point en termes de sécurité. Côté performance, la NSX passe de 0 à 100 km/h en 3 secondes ce qui est aussi bien qu'une Ferrari 488 GTB qui possède pourtant 100 chevaux de plus ! 

Sa vitesse maximale annoncée est de 308 km/h ce qui est légèrement en deçà de ses rivales, l'Audi R8 et la Porsche 911 Turbo qui atteignent 320 km/h. Enfin, concernant son prix, la NSX sera vendue à partir de 181 500 euros cet automne. Si le prix est élevé, la NSX sera moins chère que ses principales concurrentes et devrait facilement trouver son public.