Dans l'actualité récente

Grand Prix de Malaisie : Hamilton prend date avant la qualification

Voir le site Automoto

RTSQ4LS
Par Alexandre Coiquil|Ecrit pour TF1|2016-10-01T07:51:10.263Z, mis à jour 2016-10-01T07:51:11.227Z

Lewis Hamilton a remporté la troisième séance d'essais, samedi, sur le circuit de Sepang. Il partira favori pour la séance de qualification qui débutera à 11h00.

 Lewis Hamilton continue de bomber le torse à Sepang. Vainqueur des FP2, vendredi matin, le Britannique a remis ça samedi lors de la troisième et dernière séance d'essais libres, dominée de la tête et des épaules.

Red Bull hausse le ton, Ferrari toujours dans le rythme

Le double champion du monde en titre, équipé de pneus tendres, a devancé Max Verstappen de presque une demi-seconde (+0"445) et son coéquipier Nico Rosberg, repousssé lui à +0"619. Sauf surprise, les deux Mercedes partiront favorites pour la pole position lors de la séance de qualification qui débutera à 11h00. Déjà placées vendredi lors des FP1 et FP2, Ferrari est resté droit dans ses bottes avec les 4e et 5e places de Kimi Räikkönen et Sebastien Vettel. Pour la deuxième fois du week-end, après les FP1, le Finlandais a terminé devant son coéquipier. A la sortie des FP2, il assurait pourtant ne pas trouvé ses réglages et évoqué sa pemière journée comme ressemblant à "un bordel."

 La chaleur ambiante de Sepang - il a fait 32° dans l'air et 51° sur la piste lors des FP3 - devrait à nouveau profiter aux pilotes de Maranello. La Scuderia devra quand même se méfier des Red Bull. Max Verstappen, venu se glisser entre les deux Mercedes, et de Daniel Ricciardo, 6e à plus d'une seconde, se sont montrées réguliers depuis le départ du week-end. Le pedigree de Verstappen et Ricciardo dans l'exercice n'est d'ailleurs plus à prouver. Le reste de la séance, assez calme, a seulement vu un mieux être chez Williams (Bottas 8e à +1"468 et Massa 10e à +1"793). Du côté de McLaren, Button a stagné (12e à +1"9), tandis que Fernando Alonso a accumulé les soucis techniques. L'Espagnol a signé le dernier temps à plus de six secondes d'Hamilton.