Grand Prix de Pau 2011 : de l'électrique et du spectacle !

Voir le site Automoto

GP Pau electrique 2011 DPPI
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2011-05-23T12:54:00.000Z, mis à jour 2011-05-24T09:02:01.000Z

Une petite révolution se déroulait au GP de Pau ce weekend, avec une course de voitures électrique qui n'a pas déçu en termes de spectacle et a été mouvementé par un bel accident.

Après le Grand Prix historique de Pau, était organisé un weekend de course dont une discipline électrique.



L'arrivée de ces voitures sur le tracé urbain de Pau était un évènement. Si des courses de voitures électriques ont bien eu lieu avant aujourd'hui, cette course était à marquer d'une pierre blanche. Tirée du Trophée Andros, ces sportives électriques ont été rejointes par Skoda pour animer ce weekend suivi par 20.000 spectateurs.

Quelques pilotes connus du public étaient du rendez-vous, dont Olivier Panis, ex-pilote de Formule 1 qui a enfilé la combinaison pour l'occasion avec l'engagement de la marque tchèque. Nicolas Prost, fils d'Alain, était aussi au volant d'un des bolides électriques, ainsi que Soheil Ayari, champion de FFSA GT en 2006-2007 et habitué des 24h du Mans. Fabien Barthez, actuellement en GT Tour, a mis aussi du sien.



L'accident de la 2è course :

Deux courses étaient organisées durant le weekend, la première s'est déroulée sans encombres et a vu la victoire de Mike Parisy devant Olivier Panis et Franck Lagorce. La deuxième course a été plus agitée car même si ces voitures roulent moins vite que les thermiques, les crash n'en sont pas moins violents.La preuve avec cet accident survenu lors de la deuxième course où 7 des 12 pilotes ont dû abandonner.

C'est Adrien Tambay qui a gagné cette manche devant Mike Parisy et Soheil Ayari.