Le Groupe Renault, bientôt leader mondial ?

Voir le site Automoto

Renault TreZor Concept - Mondial de l'Auto 2016
Par Tran HA|Ecrit pour TF1|2016-10-05T16:02:56.246Z, mis à jour 2016-10-05T16:16:27.432Z

A l'occasion du Mondial de l'Automobile de Paris 2016, le Groupe Renault, par l'intermédiaire de son PDG Carlos Ghosn, a annoncé son ambition de devenir le numéro un mondial.

Le rapprochement de l'alliance Renault-Nissan avec le japonais Mitsubishi devrait contribuer à cet objectif ambitieux.


Renault à la conquête du monde

A ce jour, le Groupe Renault ne figure pas encore dans le podium des plus grands groupes automobiles du monde, dominé par l'allemand Volkswagen, en pleine tourmente du Dieselgate, le japonais Toyota, et l'américain General Motors.

Mais la situation pourrait bien changer dans les prochaines années, avec la politique très agressive des marques Renault et Nissan, et notamment la conquête des marchés émergents, avec de nouveaux modèles prometteurs en Asie et en Amérique Latine : citons parmi ceux-ci le nouveau Renault Kadjar, ainsi que la petite Renault Kwid qui se vend comme des petits pains en Inde.

La marque Renault a récemment renouvelé la quasi-totalité de sa gamme, avec de nouveaux modèles lui permettant de rester compétitive, avec les nouvelles Talisman, Espace, Mégane, Scénic, Koleos, Alaskan ainsi qu'une Clio dont les ventes sont toujours au beau fixe et qui a été récemment restylée. Du côté de chez Nissan, on dévoile au Mondial la nouvelle génération de la Nissan Micra, qui devrait relancer l'intérêt pour la citadine nippone.


Carlos Ghosn + Nissan Micra - Mondial Auto Paris 2016


Plus de 10 millions de voitures au niveau mondial

Renault possède également Avtovaz, le premier constructeur automobile russe qui compte la marque Lada en plein renouvellement, et dont la gamme se modernise et se vend avec succès en Russie, malgré son image peu valorisante en Europe de l'Ouest. Mais c'était sans compter sur les négociations en cours pour se rapprocher du japonais Mitsubishi Motors, grâce auquel le groupe Renault pourrait dépasser la barre des 10 millions de véhicules écoulés chaque année.

Lors d'une interview donnée au journal Les Echos dans le cadre du Mondial de l'Automobile de Paris, Carlos Ghosn a déclaré : "Notre future alliance dépasserait les dix millions de voitures au niveau mondial. L'objectif d'intégrer le Top 3 mondial serait atteint. La place de numéro un mondial n'est pas une priorité. Mais sur le fond, c’est tout à fait atteignable... En 2016 et 2017, cela se jouerait à quelques milliers de voitures".