Dans l'actualité récente

Groupe Volkswagen : Ferdinand Piëch tire sa révérence

Voir le site Automoto

Ferdinand Piech
Par Estelle SANZO|Ecrit pour TF1|2017-03-21T09:25:48.242Z, mis à jour 2017-03-21T16:20:59.351Z

Ferdinand Piëch souhaite faire ses adieux au groupe Volkswagen. Ce dernier est actuellement en négociation pour la revente de ses parts à sa famille.

Après 50 ans de bons et loyaux services le petit-fils de Ferdinand Porsche et ancien homme fort de Volkswagen, Ferdinand Piëch, souhaite prendre ses distances avec le groupe Volkswagen. Pour ce faire, l'ex-président du conseil de surveillance de la firme de Wolfsburg négocie actuellement la vente de ses actions à sa famille et plus particulièrement celles de Porsche SE. 

La raison ? Une querelle familiale qui aurait éclaté à la suite des propos accusateurs tenus par Ferdinand Piëch à l'égard du président du directoire du groupe, Martin Winterkorn. En effet, Piëch avait déclaré que ce dernier était conscient de la tricherie sur les moteurs diesel aux Etats-unis...

1 milliard d'euros mis sur le tapis

Selon nos confères du site Reuters, Ferdinand Piëch possède donc à l'heure actuelle, 14,7% des actions de Porsche SE. Les familles Porsche ET Piëch, dont le pouvoir reste entier au sein de l'entreprise allemande, possèdent quant à elles 52% des actions du groupe Volkswagen. Résultat, la valeur des actions de Piëch s'élève à plus d'un milliard d'euros d'après le site Reuters.

Si Porsche a fait savoir dans un communiqué l'initiative de Ferdinand Piëch, Volkswagen refuserait de s'exprimer face à cette décision.

Pour rappel, Ferdinand Piëch a joué les super-héros pour le groupe. Ce dernier a sauvé le mastodonte allemand d'une crise importante au début des années 90...

[Vidéo : Volkswagen Sedric Concept 2017 : LA voiture de demain selon Wolfsburg]