GT by Citroën : quand la réalité dépasse la fiction

GT by Citroën : quand la réalité dépasse la fiction
Imaginée initialement pour le jeu vidéo GranTurismo, nous avons pu effectuer quelques tours de piste à bord de la stupéfiante Citroën GT. Un concept car vraiment étonnant.

L'histoire d'une amitié

Mais qui a pu être assez fou pour imaginer un tel projet ? C’est avec cette question en boucle dans la tête que nous arrivons sur le circuit, prêts à découvrir la bête. Après un bref passage par l’accueil mis en place Citroën et l’engloutissement d’une boisson chaude (plutôt agréable étant donnés les 2° qu’il fait dehors), nous voici rendus sur la fameuse aire plane de Mortefontaine, régulièrement utilisée par nos confrères de la presse automobile pour mesurer les performances des véhicules. La GT est bien là, toute de blanc vêtue, entourée de plusieurs ingénieurs et une équipe de télévision venue immortaliser l’instant. Plus encore que lors du Mondial de Paris, elle semble venir d’un autre monde avec ses arêtes saillantes, ses 5 m de long et son pare-brise façon cockpit d’avion.

Une réflexion qui ne surprend guère Patrick Arnaud, designer en charge de la GT : « notre but était de créer la supercar de 2025. Cela a donné naissance à la GT by Citroën qui a un style plutôt affirmé et, à en croire les réactions du public, notre objectif semble avoir été atteint… Pour tout vous dire, ce projet est né d’une belle amitié entre Takumi Yamamoto, qui est l’auteur du style extérieur de la voiture, et un de ses amis d’enfance qui travaille chez Polyphony (l’éditeur du jeu GranTurismo). L’un dessinant des voitures et l’autre travaillant dans une société qui fait virtuellement rouler des voitures, l’idée leur est venue de profiter de leur amitié et de leurs compétences pour donner naissance à une auto spécifiquement étudiée pour les jeux vidéo. Dès lors, Takumi a présenté le projet à Jean-Pierre Ploué (directeur du style Citroën) qui a été immédiatement enthousiasmé par cette idée nouvelle de construire une auto exclusivement pour un jeu vidéo. Puis l’idée a fait son chemin au sein de la direction de Citroën, qui a accepté le projet et c’est comme ça que l’on s’est retrouvé à construire cette voiture », nous explique Patrick Arnaud.

News associées