GT Tour : Beltoise-Pasquali au large après la course d'Albi

Voir le site Automoto

Beltoise Pasquali Porsche Albi GT Tour 2011
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2011-09-05T16:53:00.000Z, mis à jour 2011-09-06T07:49:02.000Z

Victorieux lors de la course 2, le duo formé d'Anthony Beltoise et Laurent Pasquali a accru son avance au championnat. Lors de la 1ère épreuve, c'est le duo Beaubélique-Badey qui s'impose à Albi.

Le weekend d'Albi au GT Tour a été marqué par les Ferrari 458 de Badey-Beaubélique et Porsche 911 GT3 de Beltoise-Pasquali.



Le duo Beltoise/Pasquali (Porsche 911 GT3)ne pouvait pas finir la journée avec des points, cela était écrit. Premièrement, avec 30 secondes de pénalité en raison des performances de l'équipe, et par la touchette avec l'Audi R8 de Hallyday. "C'était un peu chaud et David m'a tassé dans l'herbe dans la ligne droite. Au virage suivant, je l'ai légèrement touché lorsque l'ABS s'est déclenché. Rien de bien méchant" , déclare Anthony Beltoise.




Finalement 6è puis 11è après analyse de l'incident, la team du PRO GT voit s'imposer Jean-Luc Beaubelique et Ludovic Badey (Ferrari 458) avec 32,6 secondes d'avance sous le drapeau rouge causé par la pluie diluvienne, devant Nicolas Tardif/Grégory Guilvert (Audi R8) et le duo Ortelli/Hallyday (Audi R8).


Après une course 1 à oublier et des réparations avec l'aide de l'équipe Larbre Compétition, la victoire a sonné pour le duo Beltoise/Pasquali au terme de la manche dominicale. Encore une fois, la malchanche aurait pu s'abattre, avec un stop&go non légitime sur un changement de pilote non règlementaire. 4è sur la ligne d'arrivée, ils montent sur la 1ère marche du podium, face à Renaud Derlot et son nouveau coéquipier Gilles Vannelet.

Audi Porsche Albi GT Tour 2011


En l'absence de Laurent Groppi et Patrick Bornhauser, le duo Pro GT a pu accroître son leadership. Les 18 points de la course 2 permettent de conserver 21,5 longueurs d'avance, à un weekend de la fin du championnat.

Prochaine et dernière manche du GT Tour les 29 et 30 octobre 2011, au circuit du Castellet (Paul Ricard).