Hennessey Venom GT : une anglo-américaine jusqu'à 1.200 chevaux !

Voir le site Automoto

Hennessey-Venom-GT-2010-01
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2010-06-14T13:19:00.000Z, mis à jour 2010-06-14T13:19:00.000Z

Hennessey Venom GT, c'est le fruit de la rencontre entre HPE et la Lotus Elise. Voyons plus en détails celle qui rentre dans la catégorie fermée des supercars extrêmes.

La Hennessey Venom GT est la dernière supercar du moment, lointainement basée sur une Lotus Elise.


Si vous l'avez ressenti aussi, c'est tout à fait normal. Hennessey a en effet repris comme base la pimpante Lotus Elise. Elle en garde les traits, avec un empattement sacrément rallongé, portant la longueur à 4,65 m et la largeur à 1,96 m. Malgré l'absence d'originalité, la gueule est expressive, semblant raffoler de bitume.

Comme de nombreuses supercars exotiques, le bloc moteur est emprunté à GM, en l'occurrence le V8 LS9 Chevrolet, que l'on retrouve sous le capot de la Corvette ZR1. Sur la Hennessey Venom GT, il développe aux choix entre 752 et 1.200 chevaux grâce à l'emploi de bi-turbo.


Aidée par un poids plume relatif, de 1.220 kgs, ses performances font froid dans le dos rien qu'à leur évocation. Le 0 à 100 km/h est clamé en 2,9 secondes, le 0 à 200 km/h en 7 secondes et le 0 à 300 km/h en 14,9 secondes, pour atteindre en théorie la vitesse de 418 km/h...

Autour du bloc surpuissant, se greffent une transmission Ricardo 6 rapports vue sur la Ford GT, des freins en carbo-céramique 6 pistons signés Brembo, des suspensions KW ajustables ou encore des pneumatiques Michelin PS2 de 20 pouces.

Les exemplaires partiront des usines de Silverstone, en Angleterre. Le premier reviendra au propriétaire du distributeur Al DiMora, basé au Moyen-Orient.