Hindustan Ambassador : Les adieux après 56 ans de carrière

Voir le site Automoto

Hindustan Ambassador
Par Xavier BEAL|Ecrit pour TF1|2014-05-29T09:48:00.000Z, mis à jour 2014-05-29T09:52:34.000Z

Le constructeur automobile indien Hindustan, en proie à des difficultés financières, vient d'annoncer l'arrêt de son mythique modèle, l'Ambassador, après 56 ans de bons et loyaux services.

Hindustan Motors, fondé en 1942 à Calcutta, est dans une mauvaise passe en raison d'une baisse de ses ventes et d'un manque de fonds. Conséquence, Hindustan a décidé d'arrêter de produire son modèle emblématique, l'Ambassador, lancé en 1948.

Première voiture produite en Inde
L'Ambassador, basée sur le modèle de la Morris Oxford, a été la première voiture produite en Inde et pendant longtemps, la seule. Symbole de pouvoir et de richesse, elle est la voiture des classes aisées, de l'administration et du gouvernement. C'est également la voiture utilisée par les chauffeurs de taxi indiens.

Dans les années 80, l'Ambassador, surnommée affectueusement « Amby » par les Indiens, avait résisté à l'arrivée de Maruti Suzuki dont les voitures étaient destinées aux couches populaires indiennes. A l'époque, Hindustan écoulait plus de 20 000 unités de son Ambassador par an.

Un constructeur en crise
Mais depuis, les ventes de l'« Amby » ne cessent de s'éroder avec seulement 2 200 exemplaires vendus à la fin de l'exercice comptable de mars 2014. Du coup, les pertes et les dettes s'accumulent pour le constructeur.

Cette baisse des ventes s'explique par le fait que l'Ambassador est vendue en quasi-totalité avec une motorisation diesel, non conforme à la nouvelle norme BS4 (Bharat Stage IV), ce qui l'empêche de rouler dans treize des plus grandes villes du pays.

Hindustan est également confronté à des problèmes de productivité et de discipline sur le site de production de l'Ambassador, à Uttarpara. Après avoir renoncé à des travaux de modernisation, le constructeur a décidé de fermer le site, condamnant par la même occasion l'Ambassador.