Dans l'actualité récente

Historique : Il y a 70 ans, naissait la toute première Ferrari

Voir le site Automoto

Ferrari 125 S LaFerrari Aperta Maranello 2017
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2017-03-13T14:33:03.382Z, mis à jour 2017-03-13T14:36:50.812Z

C’est le 12 mars 1947 que la première voiture de Ferrari, la 125 S, sortait de l’usine de Maranello. Un 70ème anniversaire sur lequel va capitaliser la marque au cheval cabré via modèles et évènements toute l’année.

Pour son 70ème anniversaire, Ferrari voit les choses en grand avec des évènements dans le monde entier, afin de revenir sur son histoire unique dans l’automobile.

De la 125 S à la 812 Superfast

Monsieur Enzo Ferrari, parti d’Alfa Romeo, avait construit sa première voiture dès 1940. Mais l’Avio Construzioni 815 n’a point reçu le célèbre cheval cabré en respect de non-concurrence à son ex-employeur. C’est donc le 12 mars 1947 que la toute première Ferrari officielle sortait de l’usine de Maranello. Cependant, cette 125S destinée à la course n’a fait ses premiers pas officiels que le 11 mai suivant au circuit de Piacenza, avant de briguer la première victoire du constructeur dès le 20 mai au Grand Prix de Rome avec Franco Cortese au volant, et six autres cette année-là.

La suite on la connaît avec en compétition, la Scuderia débutant son palmarès dès 1952 en Formule 1 avec Alberto Ascari, en passant par les périodes Niki Lauda, Gilles Villeneuve, Michael Schumacher et briguant pas moins de 16 titres constructeurs, le dernier en 2008 avec Kimi Räikkönen. On n’oublie pas le champion John Surtees, décédé vendredi dernier, lauréat en 1964 sur la Ferrari 156, ni les victoires aux 24 Heures du Mans où dans les épreuves des Mille Miglia ou 24 Heures de Daytona.

Sur route, les sportives Ferrari ont marqué toutes les époques, la 166 dès la fin des années 1940, la galaxie formidable des 250 - Testa Rossa, GTO, LM, GT Lusso - dans les années 50 et 60, suivie des 275 et 365 GTB, de la 512 et Testarossa dans les années 1970 et 1980, de la spectaculaire F40 en 1987 (voir essai ci-dessous), la 360 Modena assurant une fin de siècle en séduction avant que l’Enzo règne sur la scène automobile à partir de 2002. Le dernier chef d’oeuvre, la LaFerrari, fait entrer le constructeur italien dans l’ère des hypercars, mais surtout de l’hybride, la récente 812 Superfast représentant - peut-être - le dernier dinosaure 100% atmosphérique. Retrouvez d’ailleurs toute la chronologie des modèles dans le site dédié.


Des évènements

Cet anniversaire avait en réalité débuté dès le mois de septembre dernier au Mondial de l’Automobile à paris, où la firme présentait la LaFerrari Aperta, badgé “70th”, ainsi qu’une série spéciale de soixante-dix exemplaires basé sur les autres modèles California T, 488, F12 et GTC4Lusso.

Ferrari promet des évènements dans 60 pays différents tout au long de l’année, avec en star sa LaFerrari Aperta présente en tant que “icône”. Cela a débuté dès le 12 mars en Nouvelle-Zélande,  Le rendez-vous à ne pas manquer serait le weekend du 9 et 10 septembre lors d’exposition et de la “Cavalcade Classiche” où des centaines de modèles de légendes et personnalités seront présents à Maranello.