Honda CMX Rebel 500 : un sacré bobber de charme

Voir le site Automoto

Honda CMX Rebel 500
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2016-11-21T07:00:47.768Z, mis à jour 2016-11-21T07:00:47.768Z

Le constructeur japonais a profité du salon californien de Long Beach (Etats-Unis) pour dévoiler un custom au look de bobber très réussi et sans artifice afin de séduire un jeune public.

Oui, le Salon Moto de Milan est terminé mais ce n'est pas pour autant que le monde des deux-roues s'arrête de tourner. Preuve en est : Honda a profité du salon californien de Long Beach (Etats-Unis) pour dévoiler l'une de ses nouveautés, la CMX 500 Rebel.

Plein Phare : Le Salon Moto de Milan 2016


Pour les jeunes

Pour commencer, il faut dire que dans la gamme des 500 cm3, la marque nipponne est déjà très bien fournie. On y retrouve notamment le roadster CB 500 F, la sportive CBR-R 500 R ou encore le trail routier CB 500 X. Alors, forcément, quand un custom au look de bobber débarque, on ne peut que se réjouir, d'autant qu'il est destiné aux jeunes conducteurs détenteurs du permis A2 et qu'il a été pensé par Keita Mikura, la personne qui a travaillé sur la surprenante NM4 Vultus.


Honda CMX Rebel 500


Très aguicheuse

Côté style, cette nouvelle monture japonaise se démarque par un style très simple et sans artifice. Presque entièrement noire, la jolie Rebel retrouve un peu de couleur au niveau du réservoir (de 11,2 litres) et des garde-boue. Pour le reste, elle dispose d'une selle basse (690 mm), d'un guidon plat et assez haut ainsi que de repose-pieds placés, à mi-distance. La partie customisation est également là puisque la selle passager et les repose-pieds arrière sont facilement démontables.


Honda CMX Rebel 500


Une conduite fun

Dans le gosier de ce très séduisant deux-roues, le bicylindre en ligne double ACT 4 soupapes de 471 cm3 (et refroidi par eau) est de la partie et ce dernier est capable de produire 45 chevaux pour un couple de 44,6 Nm à 6.000 tr/min. De quoi permettre de s'amuser comme il se doit à l'accélération. Il convient aussi de noter la présence d'un seul disque à l'avant au diamètre de 320 mm avec un étrier deux pistons tandis que l'arrière dispose d'un bras oscillant en acier, d'un disque de frein 240 mm avec étrier simple et de deux amortisseurs latéraux.

L'ABS et des pneus Dunlop posés sur des jantes 16 pouces (un peu imposantes quand même) sont là pour compléter un ensemble prometteur qui sera disponible au printemps 2017 avec un tarif avoisinant les 6.500 euros.

Archives - Essai des Yamaha Genesis 1000 FZR, Kawasaki 750 GPX et Honda 750 VFR (Automoto - 1986)