Honda F1 confirme être en négociation avec plusieurs acheteurs potentiels

Voir le site Automoto

Richard Branson
Par Bertrand QUERNE|Ecrit pour TF1|2009-02-18T11:49:00.000Z, mis à jour 2009-02-18T11:49:00.000Z

Comme nous l'annoncions hier sur Automoto.fr, le constructeur automobile japonais Honda a confirmé aujourd'hui être en négociations avec plusieurs acheteurs potentiels pour reprendre son écurie de Formule 1, dont le milliardaire britannique Richard Branson, patron de Virgin.

Honda, qui avait annoncé son retrait de F1 en décembre en raison de la crise financière, a indiqué espérer parvenir à un accord pour que l'équipe soit sur la ligne de départ du premier Grand Prix de la saison, le 29 mars, à Melbourne en Australie.

"Nous négocions avec plusieurs acheteurs potentiels dont le groupe Virgin", a déclaré un porte-parole du constructeur, refusant toutefois de citer d'autres repreneurs intéressés. Le retrait de Honda avait laissé entrevoir des menaces sur l'avenir de la F1, un sport très coûteux qui lutte pour se maintenir à flots dans le contexte de crise financière actuelle.

"Nous poursuivons les négociations actuelles afin d'être dans les délais pour le début de la saison en mars", a poursuivi le porte-parole. "Nous menons des discussions intensives pour trouver un acheteur", a-t-il ajouté, n'excluant toutefois pas que l'écurie soit démantelée en cas d'échec des négociations.

Le directeur exécutif de l'écurie Honda, Nick Fry, serait aussi en train de monter une offre de rachat de l'équipe basée en Angleterre. Honda est arrivé sur les circuits de Formule 1 en 1964 et a gagné trois Grands Prix en tant qu'écurie mais ses moteurs équipent aussi d'autres voitures ayant remporté des dizaines de Grands Prix, pilotées notamment par des champions du monde comme le Brésilien Ayrton Senna et le Français Alain Prost.

(avec agences)