Hyundai Ioniq 2016 : 1ère image pour la future hybride/électrique coréenne

Voir le site Automoto

IONIQ
Par Florent REYNE|Ecrit pour TF1|2015-12-08T10:45:50.962Z, mis à jour 2015-12-08T11:37:59.420Z

Hyundai dévoile une première image teaser de la Ioniq, une berline se déclinant en trois motorisations hybride, hybride rechargeable et 100% électrique afin de tenter sa chance dans un segment dominé par la Toyota Prius.

Entre Hyundai et Toyota, il va y avoir de l’électricité dans l’air avec l'arrivée de la future Ioniq en 2016.

Plein Phare : Voiture électrique en France, l'état des lieux

Une motorisation tournée vers le futur du marché automobile

Sous ses airs de berline, le constructeur coréen propose au total trois motorisations électrifiées : hybride, hybride rechargeable et 100% électrique. Une première dans le marché de l’automobile, aucun constructeur n'avait encore doté l'un de ses modèles de trois motorisations électrifiées différentes. Présentée comme une alternative à la Toyota Prius,  la Ioniq pousse la comparaison encore plus loin et va proposer une gamme nettement plus conséquente que sa première rivale.

Seul bémol, pour l’instant, aucune caractéristique technique n’a été dévoilée, mis à part que des batteries lithium-ion « haute capacité » seront utilisées pour la version 100% électrique. Mais la firme de Séoul promet une voiture qui combinera « efficacité en matière de consommation et de fun, une conduite nerveuse et un design attractif », d’après Woong-Chul Yang, chef de la Recherche et du Développement chez Hyundai.


Plus d’information en janvier 2016

Toujours d’après Woong-Chul Yang : « Ioniq est le fruit de nos efforts pour devenir le leader sur le marché mondial de la voiture verte ». Le modèle sera dévoilé en janvier en Corée du Sud avant de faire le déplacement aux Salons de Genève en mars et de New York en avril. 

Aucune autre information n’est divulguée, mais le dernier-né de chez Hyundai ne devrait pas rentrer en phase de production avant 2017, pour un prix de départ avoisinant les 30.000 euros - en simple hybride - afin de rester compétitif face à son premier concurrent, Toyota.

Grand Format : La nouvelle Honda NSX, la puissance de l'hybride