Hyundai ix55 : le SUV coréen débarque

Voir le site Automoto

Photo 4 : Hyundai ix55 : passage en force
Par etf1|Ecrit pour TF1|2008-12-30T09:00:00.000Z, mis à jour 2008-12-30T09:00:00.000Z

Nous l'avions vu au Salon de Paris, le voilà maintenant dans la rue. Le ix55 de chez Hyundai doit tenter de séduire, sur un marché du SUV qui n'est pas au mieux de sa forme.

7 places

Étroitement dérivé du Veracruz, commercialisé aux Etats-Unis à partir de 2006, le ix55 n'a fait qu'adapter son châssis et sa direction aux exigences du marché européen. Côté proportions en revanche, c'est l'Amérique ! Avec 4,84 m de long, 1,95 m de large et 1,81 m de haut, le ix55 détient même la palme du segment, devant les Volkswagen Touareg et autres Mercedes ML. Il est d'ailleurs l'un des seuls à proposer 7 places de série. Revers de la médaille, le coréen affiche près de deux tonnes sur la balance.


Un SUV gourmand

Pour mouvoir cette imposante carcasse, Hyundai a opté pour une motorisation diesel de 240 chevaux et 451 Nm de couple. Gourmand, ce V6 3.0 réclame 9,4l de gazole au 100 km en cycle mixte et échappe de justesse au ''super malus'' avec des rejets de CO2 à peine inférieurs à 250g/km. Une maigre consolation pour les futurs acquéreurs qui devront tout de même s'acquitter d'une taxe de 1 600 euros. Pour ce prix, le ix55 a au moins le mérite d'offrir de belles performances. Le 0 à 100 km/h est ainsi abattu en 10,4 secondes pour une vitesse maximale bridée électroniquement à 200 km/h. Côté tarif l'addition est salée, comptez au minium 45 500 euros.