Hyundai Tucson 2015 : un petit Santa Fe débarque à Genève !

Voir le site Automoto

Hyundai Tucson 2015 2
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-02-17T16:14:00.000Z, mis à jour 2015-03-05T16:41:22.000Z

Après avoir gardé le suspense sur son Tucson troisième génération, Hyundai a enfin dévoilé son nouveau SUV compact qui fera sa première apparition en grand public à l'occasion du Salon de Genève 2015.

Cinq ans après avoir abandonné l'appellation "Tucson", nom d'une ville américaine située en Arizona, au profit de "ix35", Hyundai a décidé de faire marche arrière et de revenir aux sources pour la troisième génération de son SUV compact. Après avoir fait l'objet de plusieurs teasers, le nouveau bolide sud-coréen a dévoilé ce mardi 17 février ses formes athlétiques qui seront exposés au Salon de Genève 2015 dès le 3 mars prochain.

>> Le Hyundai Tucson 2015 en images officielles

Esthétiquement réussi
Grâce notamment à sa grille de calandre proéminente en forme de trapèze, le nouveau Tucson adopte une gueule agressive qui est très aguicheuse à l'œil, rappelant son grand frère Santa Fe, un SUV aux lignes sculptées et lancé sur le marché en 2000. Les optiques plus grandes, les passages de roues plus marqués, le vitrage latéral réduit ainsi que des feux arrière redessinés et plus tranchant complètent une ligne esthétique réussie pour un joli monstre mesurant 4,47 mètres de long, 1,85 mètre de large et 1,64 mètre de hauteur. Des dimensions similaires à l'un de ses nombreux et derniers rivaux, à savoir le Renault Kadjar qui pointe à 4,45 mètres de longueur, 1,80 mètre de largeur et 1,60 mètre de hauteur.

Dynamique à l'extérieur, le dernier né de Hyundai joue la carte de la sobriété à l'intérieur, notamment au niveau du volant trois branches et de la console centrale. L'habitabilité est annoncée comme étant de bonne facture avec un coffre affiché à 513 litres de chargement et une liste d'équipements plutôt bien fournie. Sont prévus au programme des sièges chauffants et ventilés, un hayon à ouverture électrique, un freinage automatique d'urgence avec détection des piétons ou encore une aide au stationnement qui se fait de manière autonome, que ce soit en créneau ou en bataille.

Nouveau moteur de 176 chevaux
Très réussi esthétiquement parlant, le Tucson déçoit quelque peu sous le capot. Pour faire simple : Hyundai a fait du neuf avec du vieux et reprend exactement les mêmes motorisations présentes sur son ix35, à savoir le quatre cylindres en ligne essence de 135 chevaux et les trois diesels de 115, 136 et 184 chevaux, affichant dans le meilleur des cas une consommation moyenne allant jusqu'à 5,2 l/100 km avec des rejets de CO2 de 135 g/km (pour le modèle équipé du quatre cylindres 1,7 l CRDi de 115 chevaux).

Heureusement, la marque sud-coréenne se rattrape sur le plan moteur avec un nouveau bloc essence GDI de 176 chevaux à la consommation encore inconnue. Ce dernier peut toutefois être couplé à une boîte automatique double embrayage sept rapports ou à une transmission manuelle à six vitesses.

S'il est attendu pour arriver sur notre marché européen à partir du deuxième semestre 2015, le Hyundai Tucson troisième génération n'a pas encore de prix officiel mais il devrait tourner autour des 25.000-30.000 euros comme c'était le cas pour l'ix35. Une donnée qui devrait être confirmée dès le 3 mars prochain, date d'ouverture du Salon de Genève 2015.

Hyundai Tucson 2015 : premier teaser officiel

Vidéo bonus : le Hyundai IX35 à l'essai dans Automoto (2010)

en savoir plus : Salon - Genève