Indycar - 500 Miles d'Indianapolis 2016 : le rookie Alexander Rossi remporte la 100e édition !

Voir le site Automoto

Alexander Rossi, lors de sa victoire aux 500 Miles d'Indianapolis 2016
Par Julien PEREIRA|Ecrit pour TF1|2016-05-30T09:46:44.229Z, mis à jour 2016-05-30T09:46:45.548Z

Pour sa première participation aux 500 Miles d'Indianapolis, le pilote américain Alexander Rossi, titulaire de l'équipe Andretti Autosport, s'est imposé au terme d'une course à rebondissements, grâce notamment à une prise de risque stratégique.

Le pilote américain de 24 ans est rentré dans l'histoire puisqu'il s'agissait de la 100e édition de l'une des plus prestigieuses courses au monde. 


Prise de risque payante

Alexander Rossi a su rebondir. Après un passage peu fructueux en Formule 1, où il n'a disputé que 5 courses avec Manor en 2015, l'Américain a empoché sa première victoire en Indycar, championnat de monoplaces considéré comme l'apogée des courses automobiles aux Etats-Unis. 


Devant plus de 400.000 spectateurs présents sur place, le jeune pilote a profité d'une stratégie osée pour battre le reste du peloton. Alors que la plupart des coureurs ont opéré un dernier ravitaillement après l'ultime neutralisation de la course, à une vingtaine de tours du drapeau à damier, Rossi et son équipe, le Team Andretti, ont décidé de rester en piste. 

La panne évitée de justesse 

L’astuce s’est avérée payante, puisqu’il s’est imposé avec plus de 4 secondes d’avance sur son premier poursuivant, Carlos Munoz. Elle n’aurait probablement pas fonctionné si l’épreuve avait duré quelques tours de plus, Rossi ayant bouclé les derniers mètres en roue libre, faute de carburant. D’ailleurs, plusieurs pilotes, comme le Français Sébastien Bourdais, ont tenté le même coup, en vain. L'autre pilote tricolore, Simon Pagenaud, actuel leader du championnat, a dû se contenter du 19ème rang, après avoir été pénalisé. 

Juan Pablo Montoya, passé tout près de la couronne en 2015, n'a pas fait illusion lors de cette édition. La preuve : 


Le championnat se poursuit et la prochaine manche aura lieu le 3 juin prochain, à Detroit.