Indycar : Bourdais triomphe à Milwaukee

Voir le site Automoto

Indycar   Sébastien Bourdais
Par Stéphanie OLIVERO|Ecrit pour TF1|2015-07-13T09:58:06.880Z, mis à jour 2015-07-13T10:59:49.608Z

Sébastien Bourdais (KVSH/Chevrolet) s’est imposé, cette nuit sur l’ovale de Milwaukee, circuit qui accueillait la 12e épreuve du calendrier Indycar.

Le Français, bien que parti 11e sur la grille, a passé la moitié de la course en tête ; menant 118 des 250 tours. Stratégie payante pour le Manceau, qui avait décalé ses arrêts.

Un Français gagne outre-Atlantique

Sébastien Bourdais a également bien su gérer la fin de course ; Helio Castroneves, classé 2e, terminant à tout juste 2,2 secondes de lui, tandis que Graham Rahal grimpe sur la 3e marche du podium. Le leader au Championnat Juan Pablo Montoya, vainqueur des 500 Miles, se classe 4e. Les autres tricolores engagés Simon Pagenaud et Tristan Vautier devront se contenter des 9e et 16e places.

Bourdais s’était déjà illustré cette année, plus exactement sur le tracé de Détroit il y a un peu plus d’un mois… Mais son dernier succès sur ovale remontait quant à lui à 2006. C’était sur cette même piste de Milwaukee. De toute évidence, l’ex-Champion de Champcar ne s’est jamais senti aussi à l’aise depuis son retour aux Etats-Unis il y a cinq ans. Début juin, Bourdais déclaré d’ailleurs à la presse locale avoir retrouvé les joies du pilotage en Indycar ; n’hésitant pas à comparer la Formule 1 à sa série. Et le pilote originaire de la Sarthe avait eu des propos assez virulents envers la F1, qualifiant les courses comme sans-caractère.

« La F1 a ruiné tous les circuits et les a rendu ternes. Monaco n’est maintenant plus qu’un fichu parking avec quelques virages ! On en fait trop et pour les mauvaises raisons. L’argent ne donne plus la priorité à la course, » avait-il déclaré.