Dans l'actualité récente

Indycar : Scott Dixon champion 2015 au nombre de victoires sur Montoya !

Voir le site Automoto

Scott Dixon Indycar 2015
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2015-08-31T10:58:01.086Z, mis à jour 2015-08-31T11:10:06.849Z

C’est au terme d’une course finale à Sonoma (Etats-Unis) au suspense insoutenable que le Néo-Zélandais Scott Dixon a été sacré pour la 4ème fois en Indycar, face au Colombien Juan-Pablo Montoya ayant commis un accrochage avant de revenir à égalité de points en fin de GP.

Comme ces dernières années, le championnat Indycar s’est joué dans l’ultime course de la saison, offrant des points doublés aux pilotes (soit 100 pts pour le vainqueur). En tête du classement avant la course de Sonoma, Juan-Pablo Montoya avait un avantage conséquent (34 points) face à son poursuivant Graham Rahal, tandis que quatre autres pilotes – Dixon, Power, Newgarden et Castroneves -  pouvaient théoriquement briguer le titre.

Reportage Automoto sur les 500 Miles d'Indianapolis


Montoya à la faute et perd le titre

Après un départ parfait du poleman Will Power dans la course finale sur le circuit de Sonoma près de San Francisco (Etats-Unis), le Colombien se plaçait tranquillement en 4ème position afin d’assurer le trophée. Or après le premier régime de voiture de sécurité du 39è tour, Montoya commet une erreur en percutant Will Power, envoyant son propre coéquipier de Penske dans les graviers. Devant passer aux stands pour changer son aileron avant, le pilote perd alors son avance au championnat face à Rahal alors 11ème et Dixon 9ème.

Dixon amorce alors une remontée folle, passant mathématiquement 1er au classement, puis pour prendre la tête de la course, Rahal ne pouvant suivre. Mais Montoya n’abandonne pas. 23ème au 43è tour après l’incident, le sud-américain double peu à peu le peloton et doit terminer au moins 5ème pour être champion.

La bataille à distance est alors insoutenable au fil des tours, Montoya remonte 5ème dans les 5 derniers tours pour être à égalité de points avec le Néo-Zélandais toujours meneur, mais figure second au général au nombre de victoires (2 contre 3). Malgré la fougue l’animant, le Colombien termine à 1,6 seconde de la 4ème position de Ryan Briscoe qui aurait pu le sacrer.

Scott Dixon remporte ainsi la course et devient champion Indycar pour la 4ème fois de sa carrière (2003, 2008 et 2013), son équipe Chip Ganassi Racing y croyant à peine pendant que Penske pleure sa défaite après le contact Montoya-Power.