Dans l'actualité récente

Indycar – St Petersburg 2016 : Montoya vainqueur, Pagenaud second

Voir le site Automoto

Montoya Pagenaud Hunter-Reay Indycar St Petersburg 2016
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2016-03-14T09:37:07.594Z, mis à jour 2016-03-14T09:59:49.959Z

Au terme d’une lutte avec son coéquipier français Simon Pagenaud, le Colombien Juan Pablo Montoya a remporté une belle 1ère course de la saison d’Indycar sur le circuit urbain de St Petersburg.

Pour ses 50 ans, le Team Penske s’est offert un doublé pour la première manche de cette saison 2016 d’Indycar.

Pagenaud démarre en trombe

Deux monoplaces argentées seules en tête, deux coéquipiers au coude-à-coude pour la victoire, non la Formule 1 n’avait pas encore commencé à St Petersburg en Floride, nous assistions bien à la première course du championnat américain Indycar, longue de 110 tours.

Ce dimanche 13 mars 2016, les équipiers du Team Penske ont donné un beau spectacle en fin de course, Juan Pablo Montoya prenant l’avantage sur la ligne d’arrivée, 2 secondes devant Simon Pagenaud, qui avait mené les 48 premiers tours. Le Colombien s’offre ainsi sa 15ème victoire en Indycar, et prend sa revanche sur l’occasion de titre manquée l’an passé.

L’Américain Ryan Hunter-Reay complète le podium, devant le Brésilien Helio Castroneves, le Russe Mikhail Aleshin et le Japonais Takuma Sato.

Déception pour Bourdais

Le champion en titre, le Néo-Zélandais Scott Dixon (Chip Ganassi), a été en cause avec Castroneves dans le carambolage du 57ème tour sa pris la 7ème place et les 26 points.


Les deux jeunes pilotes ex-F1 de ce championnat Indycar, Alexander Rossi et Max Chilton, ont respectivement enregistré les 12 et 18ème position, Rossi prenant le meilleur résultat chez les Rookies (débutants). Le Français Sébastien Bourdais s’est lui classé 21ème, et n’a malheureusement été remarqué que par son altercation avec Aleshin en essais samedi, se disputant dans les paddocks après une touchette sur la piste.

A noter, l’autre équipier Penske Will Power, lourdement accidenté en qualifications et victime d’une légère commotion cérébrale après sa pole position, a été remplacé par l’Espagnol Oriol Servia, auteur de la 17ème place.