Dans l'actualité récente

Indycar : Tristan Vautier marque des points

Voir le site Automoto

vautier
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2012-12-23T15:43:00.000Z, mis à jour 2012-12-23T20:46:39.000Z

Impressionnant lors des essais de la semaine dernière à Sebring, le Français Tristan Vautier a toujours l'espoir de rouler en IndyCar à temps complet la saison prochaine.

Deuxième dès ses premiers essais à Sebring, le Français Tristan Vautier a marqué les esprits des obsevateurs.


Des facultés exceptionnelles

La saison d'Indycar 2012 derrière eux, quinze pilotes étaient présents à Sebring (Etats-Unis) pour découvrir leur nouvelle écurie ou pour explorer de nouveaux réglages sur leur voiture habituelle. A cette occasion, un pilote a fait ce qu'il fallait pour se mettre en valeur. Il s'agit de Tristan Vautier. Champion Indy Lights en titre. Le pilote de 23 ans y effectuait ses grands débuts dans une monoplace d'IndyCar. Toujours dans l'écurie de Sam Schmidt pour qui il pilotait cette année, Vautier a rapidement trouvé ses marques et démontré ses facultés exceptionnelles d'adaptation. Au volant de la monoplace n°77 HP Schmidt-Hamilton (SHM) il a réalisé le second temps absolu à seulement un centième derrière le triple vice-Champion Will Power.


Un avenir toujours en suspens

« C'était une journée extraordinaire. Le team a été super pour me préparer et m'accompagner tout au long du test. J'ai réussi à être dans le rythme assez rapidement ce qui nous a permis de faire beaucoup d'essais sur la voiture et le moteur avec Honda, s'enthousiamait le Français il y a quelques jours. C'était très intéressant, et le bonus de la journée est que nous avons été la voiture Honda la plus rapide et deuxième derrière Will Power au général sur 15 voitures ! ». Alors que 2012 touche à sa fin, Tristan Vautier aimerait dorénavant être rapidement fixé sur son sort. « Je parle avec d'autres équipes, mais je voudrais vraiment continuer avec cette écurie. Je suis reconnaissant envers cette écurie qui m'a permis de gagner le titre en Indy Lights et de participer à ces tests. »


Un effort financier ou rien

Le nerf de la guerre, c'est bien sûr le porte-monnaie. Impressionné par le travail de Vautier, les différents partenaires de la Sam Schmidt Motorsports se sont mis en quête des différents fonds à trouver. « C'est sûr que pour l'instant rien n'est fait, mais il est évident aussi que les essais ont eu un effets positifs sur les partenaires de Sam. Le budget n'est pas encore bouclé, mais l'équipe et moi travaillerons dessus avant les vacances. »


Dans les jours qui viennent, nous saurons si un troisième pilote accompagnera Sébastien Bourdais et Simon Pageanaud en Indycar en 2013.