Insolite : Les cimetières des Volkswagen du DieselGate

Voir le site Automoto

Volkswagen Parking Etats-Unis 2015
Par Estelle Sanzo|Ecrit pour TF1|2017-01-25T14:04:59.594Z, mis à jour 2017-01-25T14:05:44.204Z

Suite à l'affaire du DieselGate, VW recueille et stocke les véhicules concernés par le scandale. Ce sont donc des milliers de voitures qui sont abandonnées dans un ancien stade, un ancien aéroport et dans un port...

Septembre 2015, le constructeur Volkswagen défraie la chronique. Et pour cause. Le géant allemand est accusé de tricherie sur les contrôles antipollution de ses modèles diesels aux Etats-Unis. Enchaînant par la suite de nombreux passages devant les juges et d’innombrables négociations, l'affaire du DieselGate reste - plus d'1 an après - l'un des scandales automobiles les plus marquants.


Preuve en date. Suite aux décisions rendues par la justice américaine, la firme recueille aujourd'hui les invendus et les véhicules des clients concernés par l'affaire. Au total, plusieurs milliers voire dizaines de milliers de voitures ne sauraient actuellement pas à quelle sauce elles seront mangées. Volkswagen Golf, Passat ou encore Coccinelle dorment dorénavant aux quatre coins du pays.

Des centaines de milliers de voitures abandonnées

Ainsi, si le stade Silverdome, situé à Pontiac (dans le Michigan) accueillait en son temps de nombreux matchs de sport, il est aujourd'hui transformé en un véritable cimetière automobile


Un endroit pouvant en cacher autre, la partie éloignée de la base aérienne de San Bernardino (en Californie), qui était témoin des vas et vient des avions il y a 20 ans, abrite également les véhicules allemands. Enfin, - jamais 2 sans 3 - c'est dans un port de Baltimore, localisé dans l'État du Maryland, que les victimes de l'affaire DieselGate sont détenues.