Insolite : Cinq Lamborghini accidentées le même jour en Chine !

Voir le site Automoto

La Lamborghini Aventador passe sous un Mercedes GLK en Chine.
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2014-12-22T15:00:00.000Z, mis à jour 2014-12-23T15:35:40.000Z

La fin de l'année 2014 est décidément terrible pour les supercars puisque cinq Lamborghini ont été accidentées le 19 décembre dernier dans cinq villes différentes de Chine, soit deux jours plus tard après le terrible crash de la Porsche 918 Spyder qui avait fini dans un arbre à Shanghai.

Les plus superstitieux d'entre vous pourraient croire qu'il s'agit d'une véritable malédiction divine. Rassurez-vous : la rédaction d'Automoto.fr est plus terre à terre, même si notre histoire du jour relatée par le site Car News China est hors du commun. Selon nos confrères asiatiques, cinq accidents impliquant des Lamborghini se sont produits dans cinq villes différentes de Chine... en moins de 24h.

Plus que de la tôle froissée
Décidemment, la durée de vie d'une super-sportive sur le sol chinois ne semble pas des plus élevées. Deux jours après la Porsche 918 Spyder sévèrement endommagée par la dulcinée d'un richissime trentenaire, cinq Lamborghini ont vécu des moments difficiles le 19 décembre dernier dans cinq villes chinoises différentes. Une sacrée coïncidence.

Une rare Murcielago LP670-4 SV ("SV" pour "SuperVeloce") a ainsi été complètement détruite à Shenzhen, puis une Gallardo LP560 s'est écrasé contre un mur dans la ville de Yantai avant de voir sa soeur LP 570-4 subir le même sort à Kunming. Deux Aventador ont suivi, l'une se faisant harponner par une Skoda Octavia sur l'autoroute travers la ville de Kunming quand l'autre s'est engouffré sous un Mercedes GLK à l'arrêt.

Des circonstances encore floues
Pour l'heure, toutes les circonstances exactes de ces accidents n'ont pas été totalement établies. Cela étant, pour le terrible crash de la Murcielago LP670-4 SV, les autorités locales soupçonneraient une simple perte de contrôle sur route détrempée après que le conducteur se soit improvisé "pilote" d'un jour, les courses entre richissimes propriétaires en quête de sensations fortes étant légion dans la province du Guangdong.

Concernant la dernière Aventador accidentée, la personne au volant du supercar italien serait responsable puisqu'il n'aurait pas freiné suffisamment tôt pour éviter le bolide teuton devant lui, attendant patiemment le feu vert afin de redémarrer. Si le conducteur du GLK s'en est sorti indemne, celui de la Lamborghini et son passager ont été légèrement blessés avant d'être transportés à l'hôpital.

Photo de la Murcielago LP670-4 SV accidentée :

Lamborghini Murcielago sévèrement endommagée après un crash en Chine.

Des modèles à la belle mécanique
Si les propriétaires de ces bolides à la réputation légendaire ont donc évité le pire, il est tout de même regrettable de voir ces chefs d'œuvre de l'automobile finir aussi piteusement sur la route. D'autant que certains se font de plus en plus rares, comme la Murcielago LP670-4 SV qui n'a été produite qu'en 186 exemplaires alors que 349 modèles avaient été annoncés au moment de son lancement en 2009.

Version ultra-sportive de la seconde génération du supercar italien présentée à Genève en 2006, la belle bête italienne peut expédier le 0-100 km/h en 3,2 secondes grâce à son V12 de 670 ch et 660 Nm de couple.

Une vraie star qui laissé la place en 2011 à l'Aventador, une autre bombe signée Lamborghini. Grâce à son V12 de 700 ch, cette dernière est capable d'avaler le 0-100 km/h en seulement 2,9 petites secondes pour une vitesse de pointe de 350 km/h.
A ne pas mettre entre tous les mains !

Vidéo bonus - Automoto au volant de la Lamborghini Aventador (novembre 2011) :

Vidéo bonus - Un tour de circuit avec Yvan Muller à bord de Lamborghini Murcielago SV (octobre 2009) :

Vidéo bonus - L'Essai de la Lamborghini Gallardo LP 560-4 par Automoto (octobre 2008) :