Dans l'actualité récente

Insolite : Ivre, un footballeur détruit sa Ferrari 458 Italia

Voir le site Automoto

Ferrari 458 Italia Vidal
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-06-17T12:04:41.238Z, mis à jour 2015-06-17T12:21:01.463Z

Disputant actuellement la Copa America avec l'équipe de football du Chili, Arturo Vidal s'est distingué en détruisant sa Ferrari 458 Italia alors "qu'il conduisait sous l'influence de l'alcool".

Actuellement en train de disputer la Copa America (compétition sud-américaine de football très réputée) avec le Chili, Arturo Vidal fait des merveilles sur le terrain avec trois buts inscrits en deux matches. Malheureusement pour lui, le joueur de la Juventus Turin, finaliste de la dernière Ligue des Champions remportée par le FC Barcelone, est moins en réussite en dehors comme nous le prouve sa dernière mésaventure en date de ce mardi 16 juin, à savoir une sortie de route (au sens propre comme au sens figuré) qui a coûté très cher à sa Ferrari 458 Italia.

Pas de bobos... sauf pour la Ferrari !

Alors que le sélectionneur du Chili avait accordé une soirée de repos à ses joueurs, Vidal n'a rien trouvé de mieux que d'aller se détendre avec son épouse au Monticello Grand Casino, à quarante kilomètres de la capitale Santiago. Mais la fête a visiblement tourné à la catastrophe pour le couple puisqu'aux alentours de 22 heures, le joueur, alors au volant de sa Ferrari 458 Italia, est rentré en collision avec un autre véhicule avant de sortir de la route. Si les deux tourteaux s'en sont sortis indemnes après avoir passé des examens à l’hôpital, le joueur a tout de même du passé par la case commissariat où le colonel de police Ricardo Gonzalez a expliqué que "Vidal conduisait sous l'influence de l'alcool".

Une cavalerie de 570 chevaux dans les entrailles

Avec cet accident, c'est donc un nouveau chef d'oeuvre mécanique de la marque au Cheval cabré qui s'en va après les deux LaFerrari accidentées en Chine et à Monaco ces derniers mois... entre autres. Présentée lors du Salon de Francfort en 2009, la 458 Italia a bénéficié d'un développement exceptionnel auquel a notamment participé Michael Schumacher, septuple champion du monde de Formule 1. Fort d'un V,8 de 4,5 litres à injection directe, la terreur de Maranello dispose d'une puissance de 570 chevaux pour un couple de 540 Nm pour avaler le 0-100 km/h en 3,4 secondes et une vitesse maximale de 325 km/h.


On ne le dira donc jamais assez : entre boire ou conduire, il faut choisir...