Aller directement au contenu

Insolite : l’ancien propriétaire de Bugatti qualifie la concurrence automobile de mafia

Insolite : l’ancien propriétaire de Bugatti qualifie la concurrence automobile de mafia
Dans un documentaire dévoilé il y a quatre semaines sur Kidston.TV, Romano Artioli, l’ancien propriétaire de Bugatti, accuse la concurrence d’avoir saboté la marque française.

Avant de devenir le propriétaire de


Selon l'ancien propriétaire, des « spécialistes » sont allés directement aux fournisseurs des pièces de


Romano Artioli relance la marque Bugatti

Romano Artioli, a acquis la marque


Sous le capot, elle s’équipe d’un V12 quadri-turbo qui délivre 560 ch à 8.000 tr/min pour un 0 à 100 km/h expédié en 3,2 secondes, et une vitesse de pointe de 343 Km/h. Le succès n’était pas forcément au rendez-vous mais Bugatti était loin d’être en crise, son propriétaire a même acheté la firme Lotus Cars à General Motors en 1993.

Malheureusement, le succès de l'entreprise a été de courte durée, et Romano Artoli met Bugatti en faillite en Septembre 1995 en raison de mauvaises conditions économiques et du faible taux de ventes. Mais d’après Romain Artioli la raison serait tout autre.


Vidéos associées

News associées