Insolite : le pilotage automatique Tesla ruiné par… un papillon !

Voir le site Automoto

giant suicidal moth disables tesla model s autopilot 107463 1
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2016-05-15T10:34:22.891Z, mis à jour 2016-05-15T10:34:23.265Z

Tesla va devoir prévoir une nouvelle ligne dans les précautions à prendre après l'acquisition d'un Model S : faire attention aux mites suicidaires qui s'écrasent sur la voiture.

On peut être une voiture hyper technologique et être quand même tenu en respect par un insecte… Preuve en est avec cette histoire en provenance d’un membre du forum Reddit.

Une nuit avec fonction Autopilot

L’intéressé roulait tranquillement entre Kingman et Las Vegas, dans le Nevada. Au volant de sa Tesla Model S P90D, il a décidé de laisser sa voiture faire l’essentiel du travail grâce au système Autopilot. Soudain, son tableau de bord se met à flasher et virer au rouge, un message d’erreur indiquant que la visibilité du radar a été réduite… Paniqué, le conducteur s’est arrêté à la première station service pour voir ce qu’il se passait…

Une mite suicidaire

Il s’attendait sans doute à un bug rédhibitoire, le forçant à passer la nuit à l’endroit où il a posé sa Tesla. Mais quelle ne fut pas sa surprise de constater que le problème venait d’un papillon de nuit venu s’écraser pile poil à l’endroit du radar de l’Autopilot. Le véhicule 100 % électrique roulait à 137 km/h et a fauché la mite d’une taille assez imposante sur son passage.

Plus de peur que de mal

Bien évidemment, il a suffi de se débarrasser de la dépouille de l’insecte pour redonner des couleurs à la Tesla Model S. Plus de peur que de mal, donc, même si, la morale de cette histoire, c’est que la technologie n’est rien face à un papillon.