Insolite : le président de FIAT accuse la nouvelle Twingo d'avoir plagié la 500

Voir le site Automoto

Renault Twingo FIAT 500
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2014-03-19T13:36:00.000Z, mis à jour 2014-03-19T15:46:36.000Z

Si Renault assume l'inspiration R5 pour sa nouvelle Twingo, certains ont cité la concurrence italienne 500, dont le PDG de FIAT lui-même, ayant accusé le constructeur français de plagiat.

La nouvelle Renault Twingo, présentée au Salon de Genève ce début mars, a marqué la relance des petites citadines, épaulée par le trio C1/108/Aygo, également renouvelé. Si le style est plus sympathique avec ses inspirations assumées de la R5 de 1972, un certain Lapo Elkannn'a pas adhéré. Mais alors du tout.


Le n°1 de FIAT incendie Renault
Car Mr. Elkann n'est pas n'importe qui. Heritier des Agnelli, il est le dirigeant du groupe automobile italien FIAT, produisant notamment la concurrente de la Twingo, la 500. Sur son compte Facebook, le patron transalpin n'a pas hésité à envoyer une pique sévère à l'encontre de la nouvelle voiture française.

"Que pensez-vous de cette Française copiant la FIAT 500 ?" lance-t-il en appuyant sur une image des voitures côte à côte, "Renault, arrêtez de plagier et soyez originaux". Rappelons tout de même que la citadine italienne, lancée en 2007, n'a fait que reprendre le style de son aînée des années 1950. Et ultime précision, l'image utilisée n'est pas celle de la Twingo d'origine mais une version retouchée par X-Tomi Design - connu pour imaginer les futurs modèles - pour illustrer une hypothétique version sportive R.S..


Ressemblances oui. Plagiat, non.
Faciès aplati, petits projecteurs circulaires additionnels dans le bouclier avant, allure un peu haute, hayon incliné, surfaces épurées, les similitudes sont trop nombreuses pour Lapo Elkann. Toutefois, la Twingo se distingue aisément de la "Cinquecento" par sa calandre noire, ses optiques plus volumineuses, des traits plus carrés, ses 5 portes, et surtout son moteur arrière.

Si les tarifs ne seront pas identiques - la Renault sera moins chère - les Twingo et 500 débuteront leur combat officiel à partir de septembre prochain.