Insolite : Dans le Sud-Ouest, la police teste des véhicules futuristes

Voir le site Automoto

Iris viséo
Par Florent REYNE|Ecrit pour TF1|2016-03-07T15:00:56.762Z, mis à jour 2016-03-07T15:00:56.762Z

La police municipale de Pau test actuellement un véhicule électrique avec nacelle nommée Viséo. Cette voiture de surveillance assez inhabituelle est fabriquée dans le Nord de la France.

 « Ce véhicule est 100% électrique, se recharge sur une simple prise domestique, et se destine aux professionnels de la sécurité publique et privée », explique la société de Cambrésis. 

Spécialement pour les manifestations 

Les rues de Pau prennent des airs de films de Science-Fiction depuis le 1er mars. En effet, la police municipale test un véhicule unique en son genre et assez insolite. Le monoplace électrique, conçu par Iris, permet à son conducteur de se hisser à 3,5 mètres de haut, grâce à son à « poste de pilotage télescopique » : idéal pour « surveiller les manifestations » d’après ces concepteurs. Il faut dire que le Viséo offre un angle de vision à 210 degrés ce qui permet au policier d’alerter ces co-équipiers en cas de violence dans une manifestation. 

Par contre la nacelle ne pourra pas réaliser de course-poursuite dans la ville de Bayrou, sa vitesse étant limité à 25 Km/h. Par ailleurs, le véhicule a reçu la médaille d'or Grand Prix du Jury du concours Lépine européen de 2015. 


Iris viséo


Un premier test à Ivry 

 LCIrévélé en avril 2015, que la Police de la ville d'Evry, en banlieue parisienne, a testé la Viséo, le véhicule électrique fabriqué par IRIS, durant deux jours. Depuis ce test, la ville n’a pas fait de retour à la marque du Nord de la France. Il semblerait que le véhicule l'électrique, pouvant rouler en autonomie complète de 80 kilomètres et un prix un peu rédhibitoire. Le véhicule est vendu à 45.000 euros hors taxes ou sinon à 700 euros par mois, en location. Trop cher pour la ville de banlieue.