Insolite : un concept Audi RS7 totalement autonome poussé à la limite sur circuit !

Voir le site Automoto

Un concept Audi RS7 totalement autonome et lancé à pleine vitesse sur le circuit allemand d'Hockenheim.
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2014-10-20T15:14:00.000Z, mis à jour 2014-10-23T08:28:45.000Z

En marge de la dernière manche du championnat DTM 2014 qui s'est déroulée le dimanche 19 octobre à Hockenheim, Audi a dévoilé aux yeux du grand public un concept RS7 totalement autonome et a fait rouler sur la piste son bolide à la limite de ses possibilités techniques.

Ce week-end du 19 octobre a été un succès à tous les niveaux pour Audi. La marque aux anneaux a signé un retentissant triplé à Hockenheim pour s'adjuger le titre constructeur en DTM (le championnat allemand de voitures de tourisme) mais a aussi démontré son avancée dans le domaine de la voiture autonome en faisant rouler sur le tracé germanique un concept d'Audi RS7 à la limite de ses possibilités techniques... et sans pilote.

A seulement 50 secondes de la Mercedes de Nico Rosberg
Afin de réaliser cette performance technologique impressionnante, Audi a mis en place un concept de RS7 un peu particulier. Dénommé "piloted driving" , le véhicule a disposé d'un bloc de 560 chevaux et d'une cartographie du circuit grâce à des caméras 3D filmant le tracé et renvoyant le signal à la voiture. Tout le système a été couplé à un positionnement GPS extrêmement précis nécessitant l'apport d'une borne fixe Wi-Fi à proximité.

Un équipement nécessaire pour un succès immédiat car le concept a été conduit de manière totalement autonome à la limite de son adhérence pour un temps légèrement supérieur à deux minutes (il n'a pas franchi la ligne d'arrivée donc il nous est impossible de vous délivrer le temps exact) et pour une vitesse maximale de 240 km/h.

Pour l'anecdote, l'Allemand Nico Rosberg avait signé la pole position en 1'16.514 lors du Grand Prix d'Allemagne le 20 juillet dernier. On vous l'accorde, l'Audi RS7 est loin d'avoir les performances d'une Formule 1. Mais à bord d'une voiture de tourisme, il faut compter un peu plus d'une minute 30 (la pole position du samedi a été réalisée en 1'33.316 par l'Audi Sport de l'Espagnol Miguel Molina) pour boucler le tracé d'Hockenheim... Un temps relativement proche de la prouesse technologique accomplie par le constructeur allemand.