Insolite : Un saut spectaculaire et historique en Monster Truck !

Voir le site Automoto

Lee O'Donnell   Monster Truck   Front Flip
Par Xavier BEAL|Ecrit pour TF1|2017-03-27T15:52:59.962Z, mis à jour 2017-03-27T16:12:48.339Z

HISTORIQUE ! Pour la première fois, un pilote de Monster Truck a réalisé un hallucinant « front flip » avant !

Le 25 mars 2017 restera à jamais une date mythique dans l'histoire des Monster Truck. Célèbre pilote de la discipline, Lee O'Donnell vient de réaliser une figure inédite dans ce sport.

Monster truck : un véhicule bestial !

C'est au Sam Boyd Stadium de Las Vegas, dans le Nevada, que s'est déroulée la finale du 18e Monster Jam. Et le 25 mars, pour l'épreuve « freestyle », pas moins de 32 Monster Trucks se disputaient la victoire. 

Les Monster Trucks, ce sont des gros pick-up ou 4x4 surdimensionnés : 3,2 mètres de haut, 3,6 mètres de large, 5,20 mètres de long pour un poids de 4,5 tonnes ! Pour propulser l'engin, un bloc de 1.500 chevaux gavé à l'éthanol et qui consomme 11 litres à la minute !  

Pour pouvoir effectuer les sauts spectaculaires, les Monster Trucks sont équipés de suspensions de 28 pouces (71 centimètres) et sont cerclées par des amortisseurs à gaz en acier ! La taille standard des pneus est de 66 pouces de diamètre soit 1,67 m ce qui, pour vous donner une idée, est un centimètre plus grand que Felipe Massa. Et chaque pneu pèse, en incluant la roue, près de 362 kilos !

O'Donnell fait mieux que Tom Meents !

Et la victoire est revenue à Lee O'Donnell, présent dans la discipline depuis 1999. A bord de son VP Racing Mad Scientist Monster Truck, il a effectué de nombreuses figures pendant 2 minutes et 30 secondes. Et s'il a été sacré champion, c'est parce qu'il a réalisé le premier « front flip » avant de l'histoire. Pour sa prestation, les juges lui ont attribué la note de 9.355 sur 10. Il devance Neil Eliott sur Max-D, crédité d'un 9.316.
 

Aucun pilote n'avait jamais réussi un tel exploit, pas même la légende Tom Meents, onze fois vainqueur du Monster Jam ! Meents s'y était essayé en 2015 mais son atterrissage compliqué n'avait pas entraîné l'homologation de son saut… 

[Grand Format : Les Monster Trucks à la conquête du monde]