Dans l'actualité récente

Insolite : Une McLaren P1 accidentée aux Etats-Unis

Voir le site Automoto

McLaren p1 accident
Par Florent REYNE|Ecrit pour TF1|2016-01-18T14:00:58.708Z, mis à jour 2016-01-19T16:19:02.150Z

A l’instar des Lamborghini, Porsche et Ferrari, l’une des hypercars britanniques, la McLaren P1 a subit une collision dans la capitale américaine, à Washington D.C.

Grand Format : la McLaren P1, le monstre britannique aux 916 ch


Second accident d’une McLaren P1 aux Etats-Unis

Juste un mois après que tous les modèles de McLaren P1 soient vendus, une image de l’une de ces hypercar accidentés à 1 million d’euros a émergé sur les réseaux. Le bolide jeune est aperçu, sur une dépanneuse, avec le côté droit complètement détruit, une bâche recouvre même la vitre cotée passager. La McLaren aurait été percutée de pleins fouets par une Honda. D’après les informations locales, le propriétaire du véhicule un membre de la famille qui dirige Abou Dhabi, Sultan Bin Rashid Al Nahyan.

Le compte Instagram qui semble appartenir à Al Nahyan (et fermé depuis ce matin) comportait une photo quasi-neuve, avec un commentaire indiquant que « des amis ont volé et accidenté sa  voiture », alors qu'il était à la maison. Le propriétaire du compte Instagram a d’ailleurs commenté  que la Mclaren serait « de retour dans les rues d’ici un mois ou deux ». Cet accident survient plus d’un an après le premier crash d’une McLaren P1 aux États-Unis.


McLaren P1 : l’hybride hypercar

Les 375 unités promises à la production sont déjà toutes vendues, au prix d'1 million d'euros. La McLaren P1 s’offre un bloc moteur de très haute volée. Par son groupe hybride composé du V8 3,8 litres biturbo et d'une motorisation électrique, le bolide s’offre une puissance de 916 ch et développe 900 Nm, pour une vitesse « limitée » à 350 km/h et une accélération de 0 à 100 km/h effectué en 2,8 secondes. 

« La McLaren P1 a accompli bien plus que ce que nous espérions lorsque nous l'avons présentée il y a trois ans. En tant qu'héritière de la légendaire McLaren F1, elle avait beaucoup à prouver et elle a fait mieux que d'y parvenir », a déclaré Mike Flewitt, PDG de McLaren Automotive. 

McLaren P1 : moins de 7 minutes sur le circuit du Nürburgring