Insolite : une route phosphorescente aux Pays-Bas

Voir le site Automoto

Projet de Route Phosphorescente aux Pays-Bas, en avril 2014
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2014-04-18T17:20:00.000Z, mis à jour 2014-04-18T17:21:16.000Z

Sur un court tronçon routier aux Pays-Bas, une entreprise a réalisé un marquage au sol s'illuminant la nuit, afin d'accroître la sécurité des utilisateurs, et pense déjà à développer le dispositif.

Si les technologies automobiles se multiplient d'année en année dans les véhicules eux-mêmes, les routes n'évoluent pas ou peu. Outre la route « musicale » que nous avons pu voir voilà deux ans, un système véritablement utile vient de naître aux Pays-Bas, une route phosphorescente.


Une idée lumineuse
L'initiative de route phosphorescente, lancée fin 2012 avec l'entreprise Heijmans et le concepteur Daan Roosegaarde, est devenue réalité sur un tronçon de 500 mètres de la N329, une route située près de Oss, à une cinquantaine de kilomètres au sud-est d'Amsterdam.

Ce n'est pas le bitume qui est traité, mais le marquage au sol, dont la peinture accumule l'énergie solaire pour l'émettre la nuit, durant huit heures. En cas de mauvais temps, le marquage dispose d'une lumière artificielle alimentée par des panneaux solaires.

Cependant, l'entreprise Heijmans n'a pas reçu de nouvelle mission pour étendre ce dispositif de route phosphorescente, censé améliorer la sécurité des routes. Le projet-pilote, devant durer 5 ans, devrait en revanche se développer à l'international dès cette année.

D'autres projets
Ici seulement limité aux délimitations de la chaussée, l'opération « Smart Highway » vise aussi tous les types de marquage au sol, voire des indications supplémentaires. L'une des idées est d'afficher des logos en forme de flocon de neige, s'illuminant en conditions de chaussée glissante, soit sous une certaine température.

Deux autres visions sont à l'étude, l'un déjà en projet dans de nombreux pays, est de fournir de l'énergie aux voitures électriques par induction (sans fil pendant qu'elles roulent), l'autre étant un système intelligent projetant d'éclairer seulement devant les véhicules, limitant ainsi le gâchis énergétique.

Enfin, plus artistique, une piste cyclable de 600 mètres de long sera recouverte cette année d'une peinture phosphorescente affichant une réinterprétation des œuvres « Nuit Etoilée » de Vincent van Gogh.

Projet de Piste Cyclable Phosphorescente réinterprétant Van Gogh par Heijmans