Dans l'actualité récente

Insolite : Une voiture s’écrase dans sa maison… pour la 19ème fois !

Voir le site Automoto

Voiture Accident Maison San José Juin 2016
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2016-06-17T13:07:16.817Z, mis à jour 2016-06-17T13:47:21.968Z

Un habitant de San José en Californie (Etats-Unis) a fait l’expérience d’une voiture ayant détruit une partie de sa maison ce 14 juin 2016, mais pas la première puisque c’est la dix-neuvième fois que cela arrive !

Le 14 juin 2016, un certain Ray Minters a été victime d’une voiture venue détruire sa maison. Mais ce n’est pas la première fois que cela lui arrive…


Un accident impressionnant…

Mardi 14 juin 2016, 23h11, Ray Minter appelle la police, après avoir ressenti une violente secousse dans sa maison à San José (Californie, Etats-Unis). Croyant d’abord "à un début de tremblement de terre" dans son récit à Mercury News, il se résout à croire à un accident au vu de la durée du vacarme. Il n’avait pas tort, une voiture vient de percuter et détruire une partie de sa maison

Selon l’enquête qui a suivi, le pick-up GMC Sierra était en en excès de vitesse dans la fin de rampe de sortie d’autoroute voisine, heurtant deux pylônes avant de percuter et pousser la Honda Accord de Ray et de finir directement dans le domicile de l’homme âgé de 61 ans. Le conducteur a survécu à l’effroyable crash, mais a été emmené à l’hôpital pour de légères blessures. "Il devait être au moins à 160 km/h", raconte Ray à ABC7News, "je ne sais pas comment il a pu survivre", avant de préciser que l’homme était en état d’ivresse.


… et surtout le 19ème d’une série !

Ce fait divers semble assez banal, mais ne l’est pas pour Ray Minter, vivant dans cette maison depuis 56 ans. L’Américain a signalé effectivement que c’était la 19ème voiture qui avait touché sa maison, et la 4ème fois qu’un véhicule atterrissait à l’intérieur. La maison se situe à un endroit critique, se situant en face d’une branche de sortie d’autoroute très fréquentée. Ray avoue cependant que cet accident est le pire qu’il ait vu, et le premier depuis 1990, date où il avait acheté sa voiture aujourd'hui réduite à l'état d'épave.

On souhaite que son assurance soit en béton, car Ray Minter n’a apparemment pas l’intention de déménager, ni son voisin d’en face dont la demeure a été aussi endommagée deux fois ces deux derniers mois !