Insolite : il vend sa plaque "F1" pour 12,5 millions d'euros !

Voir le site Automoto

Afzal Kahn Plaque F1
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2014-06-12T15:39:00.000Z, mis à jour 2014-06-12T16:06:23.000Z

Après avoir refusé 7,5 millions d'euros, Afzal Kahn, fondateur du préparateur éponyme, demande 10 millions de livres soit 12,45 millions d'euros pour céder sa plaque d'immatriculation "F1".

Au Royaume-Uni, l'univers de l'automobile est particulier, des places de parking à près de 485.000 euros ou des règles d'homologation plus souples, donnant lieu à des engins motorisés immatriculés de toutes sortes. Ici, c'est la plaque d'immatriculation elle-même qui nous intéresse, car personnalisable moyennant finances, voire énormes finances.


Complètement fou !
Un certain Afzan Kahn, que vous connaissez peut-être car fondateur du préparateur Kahn Design spécialisé notamment dans les modifications sur Land Rover, a mis en vente sa plaque d'immatriculation simplement nommée "F1". Car oui, personnaliser sa plaque est possible outre-Manche et cela a rapporté 83 millions d'euros à l'Etat (via l'Agence d'Immatriculation des Véhicules et Conducteurs) rien qu'en 2013, et il est également possible de les revendre.

Après l'avoir acheté en 2007 au tarif de 460.000 livres (572.000 euros), Kahn a immatriculé sa McLaren Mercedes SLR et ensuite sa Bugatti Veyron. Jusqu'à maintenant, il tenait à ses plaques, ayant même refusé une offre de 6 millions de livres (7,5 millions d'euros) en 2013, estimant au passage qu'elles valaient bien plus.

Il confirme ses dires en 2014 puisque les plaques "F1" sont officiellement en vente pour la modique somme de... 10 millions de livres sterling (exactement 10.009.995 £), soit 12,45 millions d'euros. Une belle plus-value en seulement 7 ans ! Pour indication, c'est l'équivalent de 10 Ferrari LaFerrari, de 100 Aston Martin V8 Vantage S ou de 1000 Peugeot 208.

Et pour information, Kahn Design vend par ailleurs 60 autres plaques, dont 4K à 325.000 livres (404.000 euros) ou 180 à 90.000 livres (112.000 euros).