Dans l'actualité récente

Insolite : Il veut revendre sa Dodge Challenger Hellcat par superstition !

Voir le site Automoto

Dodge Challenger SRT Hellcat 666
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-08-06T14:24:20.368Z, mis à jour 2015-08-06T14:37:58.000Z

Un client superstitieux a décidé de mettre en vente sa Dodge Challenger Hellcat car le numéro de châssis de son monstre se termine par 666, soit trois chiffres traditionnellement associés au diable.

Par son nom – qui signifie littéralement « sorcière » en français – et ses performances exceptionnelles, la Dodge Challenger SRT Hellcat est une voiture vraiment diabolique. Peut-être un peu trop pour certains qui n'hésitent pas à vendre un tel canon de beauté à cause d'une croyance un peu trop prononcée en vieilles légendes urbaines... 


Le "terrible" nombre 666

Pour les plus superstitieux d'entre nous, certaines choses ne sont pas à prendre à la légère. C'est le cas du futur ex-propriétaire de cette Challenger Hellcat qui s'est rendu compte que le numéro de châssis de son monstre – vert pour l'occasion – se terminait par 666. Un nombre traditionnellement associé au diable et à d'autres légendes sataniques. De quoi lui donner l'envie de vendre son muscle-car, qui n'a que 8 km au compteur, pour 89 000 dollars, soit 81.700 euros... et plus de 30.000 deniers de plus que le prix de base pratiqué sur le marché. 

Le muscle-car ultime

Parée de son fabuleux V8 6,2 litres HEMI, la Dodge Challenger Hellcat, qui pèse plus de deux tonnes sur la balance, est capable d'envoyer jusqu'à 707 chevaux pour un couple de 800 Nm, ce qui fait d'elle le muscle-car de production le plus ultime de l'histoire américaine. Ces attributs lui permettent d'abattre le 0-100 km/h en moins de quatre secondes (entre 3,7 et 3,8 secondes pour être plus précis) pour une vitesse maximale annoncée de 328 km/h. 

Reste à savoir si notre expert Jean-Pierre Gagick a atteint ce chiffre stratosphérique au moment de tester ce Dark Vador mécanique. La réponse dans notre Essai vidéo ci-dessous.