Dans l'actualité récente

Interdiction des avertisseurs de radar : Avertinoo rejoint l'AFFTAC

Voir le site Automoto

Avertinoo AFFTAC logo
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2011-05-13T14:28:00.000Z, mis à jour 2011-05-13T14:35:47.000Z

La nouvelle association AFFTAC accueille un 4è membre nommé Avertinoo, éditeur de l'application mobile éponyme, afin de contrer la nouvelle mesure anti avertisseur de radars.

Avertinoo, application mobile, rejoint l'Association Française des Fournisseurs et utilisateurs de Technologies d'Aide à la Conduite.



Le comité interministériel, suite aux résultats de la Sécurité Routière indiquant la hausse de 20% des tués sur les routes, avait décidé mercredi 11 mai l'interdiction totale des avertisseurs de radars, que le gouvernement estime comme "une incitation à enfreindre les règles en matière de limitation des vitesses".


Avec l'arrivée de Avertinoo dans le bassin de l'AFFTAC, regroupant déjà Coyote, Wikango et Inforad, la communauté d'utilisateurs grimpe de 4,7 à 5,1 millions. Les sociétés impliqués dans ce nouveau combat iront utiliser cette communauté pour faire valoir leurs intérêts et leur opinion lors d'un prochaine manifestation nationale.


Le mouvement est encore à définir, mais les 4 fabricants et éditeurs d'avertissement de radar veulent faire entendre leur voix auprès du gouvernement. C'est ainsi qu'est prévue "une mobilisation le mercredi 18 mai à 13h, partout en France et dans les grandes villes, à Lille, à Bordeaux, à Lyon, à Marseille et à Paris." Le communiqué de presse de cet évènement sera publié lundi.


Conséquences directes pour les fabricants d'avertisseurs de radars, leurs produits ont fait un bond remarquable en vente depuis la fameuse annonce des futures mesures. Les application pour smartphones ne sont pas en reste puisque l'une d'entre-elles est tout simplement la plus vendue des applications payantes sur les portails mobiles.

Et n'hésitez pas à répondre à notre sondage et faire partager vos réactions !