Interdiction des avertisseurs de radars : Eklaireur rejoint l'AFFTAC

Voir le site Automoto

AFFTAC EKLAIREUR
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2011-05-16T15:32:00.000Z, mis à jour 2011-05-16T15:45:43.000Z

La nouvelle association fondée par les fabricants d'avertisseurs de radar accueille un 5è membre dans leur lutte contre l'interdiction. Après Avertinoo, c'est l'application Eklaireur qui se joint à l'AFFTAC.

Coyote, Inforad, Wikango et Avertinoo accueille l'application mobile Eklaireur dans leur association.




Pour ceux qui n'ont pas suivi l'affaire, le gouvernement a décidé mercredi 11 mai l'interdiction des avertisseurs de radars, déclenchant la colère d'automobilistes et surtout des fabricants directement liés. Ces derniers, Coyote, Wikango et Inforad ont créé le lendemain l'Association Française des Fournisseurs et utilisateurs de Technologies d'Aide à la Conduite, l'AFFTAC, rejointe vendredi par Avertinoo.



Vincent Besson de la société Eklaireur, annonce sa volonté de réunion pour la lutte : "Il est important pour nous de rejoindre cette association car ce n'est qu'ensemble que nous parviendrons à faire entendre notre voix et convaincre le Gouvernement de supprimer cette mesure injuste et injustifiée".



Loïc Rattier, Président de l'A.F.F.T.A.C., accueille avec optimisme le nouveau venu : "Eklaireur a naturellement sa place au sein de l'A.F.F.T.AC et nous accueillons leurs 500.000 utilisateurs avec satisfaction. Constater que l'ensemble de tous les acteurs apporte son soutien à notre action confirme le bien fondé de notre action collective" . En effet, la communauté des utilisateurs grimpe à 5,7 millions.




Les sondages pleuvent pour les nouvelle mesures de la sécurité routière, et les chiffres ne sont pas pour confirmer cette décision du gouvernement d'interdire les avertisseurs de radars. En effet, selon une étude de GFK, 79% ne pensent pas que cette mesure améliore la sécurité sur la route, et 90% des utilisateurs envisageraient de continuer à les utiliser. Chez Ifop, 67% des personnes interrogées se disent être défavorables à l'interdiction.

Continuez à partager vos avis sur la question !