Intermot 2016 : Après la GSR 750, Suzuki passe le relais à la GSX-S750

Voir le site Automoto

La Suzuki GSX-S750 2017
Par Julien PEREIRA|Ecrit pour TF1|2016-10-09T12:16:01.977Z, mis à jour 2016-10-09T12:16:01.977Z

Au Salon de Cologne, Suzuki a dévoilé la GSX-S750, qui s’inspire de sa grande sœur, la GSX-S1000, pour prendre le relais de la GSR 750. Pour le roadster, la tendance est à la conservation.

La firme d’Hamamatsu a largement remaquillé sa moto la plus vendue, la rebaptisant en GSX-S750 et en lui donnant des traits plus modernes, inspirés de l’aînée S1000.


Même si, étonnamment, Suzuki a fait le choix de conserver le 4 cylindres en ligne face à la concurrence qu’elle subit depuis plusieurs années, la marque japonaise a su adapter le bloc aux normes Euro4 en lui conférant un surplus de 8 chevaux supplémentaires, en comparaison de sa devancière. Le moteur peut désormais développer 114 chevaux à 10500 tr/min.

Digital

La mise à jour passe aussi par de nouveaux traits, notamment autour du feu à LED, et très semblables à celles de la GSX-S1000, sans excès d’agressivité. Suzuki a également modifié les jantes, désormais à 10 bâtons, le design du bras oscillant, revu le garde-boue arrière, et le tableau de bord est maintenant 100% digital.


213 kg

Le système de frein de la polyvalente a été optimisé, avec des disques "pétale" et des étriers 4 pistons à montage radial. Le roadster se dote des dernières évolutions électroniques, comme le fameux Easy Start ou le "low RPM assist", facilitant la conduite en ville et les démarrages en côte. Le prix de la machine de 213 kg, disponible dès l’année prochaine, n’a pas encore été dévoilé.