Dans l'actualité récente

Intermot 2016 : La Kawasaki Ninja ZX-10RR, toujours plus sportive

Voir le site Automoto

La Kawasaki Ninja ZX-RR 2017
Par Julien PEREIRA|Ecrit pour TF1|2016-10-08T17:10:02.298Z, mis à jour 2016-10-08T17:10:02.298Z

La marque japonaise a ajouté un petit "R" à son excellente Ninja ZX-10R et a prouvé à l’Intermot 2016 qu’une lettre suffit parfois à faire de vraies différences.

Kawasaki a dévoilé sa nouvelle machine hypersportive, la Ninja ZX-10RR, qui disputera le Mondial Superbike en 2017. Toujours plus orientée vers le circuit, elle reste homologuée pour la route, comme l’exige le règlement.


Le souci du détail

La firme de Minato-ku a prévenu : "Conçue pour briguer la victoire en championnats nationaux dans sa configuration d’origine, la nouvelle Ninja ZX-10RR exclut tout équipement non indispensable à sa vélocité sur circuit". Du coup, les minces aménagements pour passager ont disparu. Et tous les détails ont été soignés pour améliorer les performances du bolide.


Dans cette optique, le support de silencieux a été allégé. Mises au point avec Marchesini , le spécialiste appartenant au groupe Brembo, des jantes 7 branches en aluminium permettent d’optimiser le changement d’angle, grâce, également, aux pneus d’origine, les Pirelli Diablo Supercorsa SP.

2 secondes de mieux au tour

Un nouveau shifter, le fameux KQS, autorise le passage supérieur ou inférieur des rapports sans embrayage, même s’il faudra tout de même utiliser un UCE pour pouvoir rétrograder sans débrayer avec la version standard. Le carter moteur a globalement été renforcé en vue d’accroître la fiabilité. Selon la firme nippone, l’ensemble des évolutions et le 4 cylindres en ligne développant 200 chevaux permettraient à la ZX-10RR d’améliorer les chronos d’1 à 2 secondes sur son circuit d’Autopolis. Rien que cela.