Jaguar XF 2015 : une nouvelle génération toute en légèreté

Voir le site Automoto

Jaguar XF 2015
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2015-03-25T11:42:00.000Z, mis à jour 2015-03-26T12:24:06.000Z

Sur sa lancée, Jaguar propose la nouvelle et seconde génération de sa berline routière XF, inspirée de sa récente petite soeur XE et dévoilée dans un évènement spectaculaire à Londres ce 24 mars 2015.

Lors des différents clichés des paparazzo auto ou du teaser, Jaguar nous laissait entendre que sa nouvelle génération de XF serait très inspirée de la XE, la berline familiale présentée au Mondial de l'Automobile en octobre et lancée ce printemps.


190 kg en moins !
La présentation d'hier soir 24 mars - où la voiture traversait la Tamise à Londres sur deux câbles - n'a laissé aucune surprise, révélant une silhouette fluide, sportive, cachant bien ses 4,96 mètres, mais très peu différente de la mouture actuelle de 2008 (restylée en 2011) et empruntant donc nombre d'éléments à la plus petite berline XE.

A cette dernière, la XF pioche les grandes lignes et beaucoup de commandes, ainsi que le volant pour constituer son habitacle, certes plus épurée, aux compteurs numériques (écran 12,3 pouces) et au large écran tactile de 10,2 pouces en console centrale. De visu, les matériaux auparavant peu flatteurs semblent de meilleur facture, à confirmer lors du futur essai.

L'habitabilité semble avoir été également priorisée, l'empattement état accru de 5 cm à 2,96 m, alors que la longueur totale a été réduite de 7 mm. Le poids, grâce à la structure utilisant copieusement l'aluminium, aurait été abaissé de 190 kg par rapport à la XF actuelle, soit entre 1.470 et 1.690 kg selon les modèles.





Trois essence, trois diesel
La gamme de la nouvelle XF sera sensiblement la même qu'aujourd'hui, avec le 2,0 litres 4 cylindres 240 chevaux/340 Nm déjà en place, le 3,0 litres V6 essence suralimenté 340 chevaux/450Nm désormais proposé en configuration 380 ch à l'instar de la F-Type. Il n'est pas encore question des sportives RS ou SVR, qui seront motorisées par le V8 5,0 litres dépassant 500 chevaux.

En diesel, le nouveau bloc 2,0 litres 4 cylindres « Ingenium » 163 chevaux/380 Nm composera l'entrée de gamme et devrait afficher une consommation autour de 3,9 l/100 km pour 104 g/km de CO2. Une version 180 chevaux/430 Nm étoffera le catalogue toujours de série en boîte manuelle 6 rapports, sous le V6 3,0 litres biturbo 300 chevaux/700 Nm, tandis que les actuels modèles 200, 240 et 275 ch disparaîtront.

D'amples détails seront donnés le 1er avril lors de la présentation au Salon de New York (Etats-Unis), la commercialisation étant promise à l'automne 2015. Le prix de départ avoisinera les 44.000 euros sur la version diesel 163 ch, l'essence 240 ch tournant autour de 50.000 euros.