Dans l'actualité récente

F1 : Jost Capito quitte McLaren seulement cinq mois après son arrivée

Voir le site Automoto

Jost Capito McLaren F1 GP Italie 2016
Par Victoire de Faultrier-Travers|Ecrit pour TF1|2017-02-07T14:03:32.340Z, mis à jour 2017-02-07T19:22:31.700Z

L'écurie de F1 McLaren vient officiellement de se séparer de son PDG, Jost Capito entré en fonction en septembre 2016. Un commun accord aurait été trouvé, selon un porte parole de l'équipe britannique.

L'arrivée en novembre dernier du nouveau président exécutif de McLaren a provoqué quelques changements. Seulement cinq mois après son arrivée dans l'écurie F1, Jost Capito quitte officiellement ses fonctions de PDG de McLaren.


Une arrivée chez McLaren après le Grand Prix d'Italie

Pour pouvoir prendre le poste de PDG de McLaren, Jost Capito avait dû laisser sa place de PDG de Volkswagen Motorsport, chez qui il pouvait se vanter d'avoir gagné 3 fois le Championnat du monde des Rallyes (WRC) entre 2013 et 2015 avec la Polo R et le pilote français Sébastien Ogier. Au début de l'année dernière, Jost Capito confirmait sa venue en Formule 1 à Woking (où se trouve l'usine et le siège social de McLaren). Il intègre ses fonctions en septembre 2016, grâce à Ron Dennis, alors directeur exécutif de l'écurie britannique. 

Une première rumeur de départ en décembre dernier

Mais Ron Dennis, qui avait engagé l'Allemand Jost Capito comme PDG, a été remercié en novembre 2016. Son successeur Zack Brown effectue alors une évaluation de la stratégie globale du groupe. Une mésentente avec Jost Capito s'en suit. Dès le mois de décembre 2016, des rumeurs évoquaient une démission possible du PDG. Aujourd'hui, son départ est officiel.
D'autres changements vont aussi être opérés, cette fois-ci dans un des baquets. Cette année, l'écurie McLaren propose le duo Fernando Alonso et Stoffel Vandoorne. Ce dernier est le jeune talent belge de 22 ans remplacant Jenson Button sur une monoplace 2017 nommée MCL32 (nouveau nom en place des anciens patronymes MP4). Et une autre rumeur parle d'une nouvelle livrée de couleur orange.


Un porte parole de McLaren a commenté le départ de son PDG sur le site de Motorsport.com : «Nous n’avons pas été capables de trouver un terrain d’entente avec Jost sur ce qui est et sera nécessaire pour rendre l’équipe victorieuse à nouveau. Nous sommes dès lors tombés d’accord pour qu’il quitte McLaren Racing